ELSA MORANTE: LA MÉMOIRE COMME EXAMEN PATOMORPHOLOGIQUE DES MENSONGES ROMANESQUES

Posted On Jul 18 2014 by

Cet article met en discussion le grand « sujet » du monde moderne : la non-identité à soi de l’individu envahi par l’autre et par la connaissance que celui-ci/ceux-ci lui offre par la fabulation, l’invention, la représentation, l’illusion, la fiction, l’artifice, la création. Autrement dit, la littérature vue comme un mensonge et le revers de celui-ci – son renversement dans une auto-illusion, un enchantement, une fausseté, un « sortilège » des contes racontés dès l’aube de l’humanité. Le monde parallèle du « rêve à l’état de veille » concourt à la réalité et la remplace grâce à la complicité excessive avec ce que nous nous efforçons de …