THE DILATORY TIME OF PASSIONATE DISCOURSE IN OTHELLO

Posted On Oct 15 2018 by

Pour les critiques, un sujet sensible est « le temps double » d’Othello de William Shakespeare, vu la contradiction entre « le temps court » qui assure la logique du texte et « le temps long » qui semble perturber l’ordre du texte. Dans ce travail, on essaie de voir comment « le temps long » du discours shakespearien peut être conçu comme approche sémiotique de la passion. L’hypothèse principale en est que, dans Othello, « le temps long » est un « temps dilaté » (Greimas&Fontanille, 1993: 69) de la passion, qui se manifeste textuellement par de différents types de modalités/modalisations.