MICHEL TOURNIER ET « LE MIROIR À DEUX FACES » : PORTRAIT OBLIQUE D’UN ÉCRIVAIN AU CROISEMENT DU DIRE ET DE L’ÊTRE

Posted On Jul 18 2014 by

Michel Tournier a toujours exprimé son peu d’intérêt pour les écrits de l’intime et se défend de trouver son inspiration dans sa propre vie. S’il se plaît à opposer les écrivains « nombrilistes » et les écrivains « fictionnistes », c’est de ces derniers qu’il se revendique. Tournier insiste sur la nature fictionnelle de ses récits, et s’indigne face aux critiques qui cherchent dans son propre parcours le modèle de l’un ou l’autre de ses personnages. Après l’échec du Vent Paraclet (1977), son autobiographie intellectuelle qui l’a conforté dans son peu d’intérêt pour ce genre, c’est ce refus de l’écriture de soi qu’il réaffirme à …