DU PEDEPHORE AU PEDEVOLE : LE CHAMP MYTHIQUE DANS LE ROI DES AULNES DE MICHEL TOURNIER

Posted On Jan 15 2019 by

De son premier roman intitulé Vendredi ou les limbes du Pacifique (1969) à son dernier roman s’intitulant Eléazar ou la Source et le Buisson (1996), Michel Tournier ne cesse pas d’utiliser sous plusieurs formes des éléments empruntés aux champs littéraire, artistique, mythique, biblique et philosophique. C’est la raison pour laquelle les romans de Tournier sont l’objet des études de plus en plus fréquentes de l’intertextualité depuis sa naissance dans les recherches littéraires et discursives. Certes l’intertextualité n’est pas un procédé d’emprunt ou de réécriture bruts, comme souligne Marc Eigeldinger dans son œuvre intitulé Mythologie et Intertextualité (1987), mais elle assume …