LE MASQUE, UN ORGANE ARTIFICIEL?

Posted On Jul 18 2014 by

Une part importante de la création contemporaine a placé le masque au centre de ses préoccupations. Des travestissements de Claude Cahun aux mascarades de Cindy Sherman, en passant par les masques de silicone de Gillian Wearing ou les pantalons rigidifiés de Patrick Tosani, tout semble indiquer un intérêt constant, et chaque fois renouvelé, pour les significations tant archétypales, symboliques que transgressives de cet objet. Cependant, se pose la question de ce « retour » vers cette figure canonique qui, rappelons-le, est également à l’origine des notions de « personne » et de « moi » (Mauss, 1968). L’étude du prosôpon grec et de la persona latine …


LA FICTION DIOGÉNIQUE ET BURLESQUE DE DASSOUCY : UN ESPACE DE MENTIR-VRAI

Posted On Jul 18 2014 by

L’écriture de soi des Aventures de Dassoucy joue avec le modèle des mémoires et se donne comme le plaidoyer d’un « injuste persécuté ». Multipliant les masques, l’auto-représentation privilégie une posture auctoriale diogénique qui favorise l’expression équivoque et oblique d’une vérité intime impossible à exprimer de manière directe : la fiction cynique et burlesque crée ainsi un espace de mentir-vrai, la logique oblique du détour assurant finalement une expression de soi authentique par-delà l’apparente falsification du pacte de véridicité autobiographique.