LE LANGAGE DE L’ÊTRE ET LES CHEMINS DE L’IMPENSÉE : ENTRE VÉRITÉ / (MEN)SONGE ET (DÉ)CROYANCE ; STYLE DE NIETZSCHE

Posted On Jul 18 2014 by

La réponse de Nietzsche est affirmative et précise : pourquoi les concepts sont-ils subordonnés à une genèse ? Quelles conditions doivent éclairer leur sens ? Le philosophe explique le concept non pas à partir des légendes ou des mythes, des fables comme « histoires construites de toutes pièces », mais à partir d’une généalogie réactive qui conçoit la force du concept en lui-même, c’est le beau, le méchant, l’intègre, le juste, le droit, le sincère. La philosophie de l’histoire a comme tâche l’explication d’un type de monde opposé à celui de la métaphysique et de la divinité. Elle se matérialise dans un sens conceptuel, …