LE LANGAGE QUI VEUT ETRE POESIE : EXPERIMENTATIONS DU DISCOURS POSTMODERNISTE

Posted On Jul 31 2014 by

Le je lyrique, l’élément fondamental dans l’entreprise poétique, a exploré, depuis l’Antiquité, les multiples dimensions de la passionalité de l’être humain, mais c’était surtout l’âge romantique qui a souligné fortement l’importance du je poétique et de ses facultés imaginatives et émotionnelles. Quand-même, le commencement du XXe siècle a profondément changé les bases épistémologiques de l’identité humaniste traditionnelle. On a appris à concevoir le sujet comme un produit du discours et pas comme une entité métaphysique indépendante de tout contexte. Peut-on, par conséquence, redéfinir les passions et les concevoir comme les résultats exclusifs des stratégies d’un discours qui a le pouvoir …


LA CORPORALITÉ IMPERSONNELLE DE L’INTELLECT DANS LA POÉSIE CONTEMPORAINE

Posted On Jul 18 2014 by

Les origines de la poésie ont été traditionnellement liées à la vie émotionnelle et intuitive du poète et à son pouvoir d’expression linguistique. Le modernisme cependant crée une vision bouleversante qui semble renverser les systèmes poétiques des siècles précédents. Au début et pendant la première partie du 20e siècle, l’émotion romantique est remplacée par des jeux de langage qui sont souvent hermétiques et, par conséquent, angoissants. Les expérimentations formelles de la poésie moderniste, qui avaient commencé avec les Calligrammes d’Apollinaire, ont été continuées dans le discours littéraire postmoderne, par des écoles poétiques comme celles de la poésie visuelle, concrète et …