DES CADRES DE L’EXPÉRIENCE AUX CADRES DE LA CONVERSATION

Posted On Feb 22 2017 by

Le rapport soi – société est essentiel dans la théorie sociale élaborée par Erving Goffman. Soumise à une analyse minutieuse tout au long de son œuvre, cette relation est analysée dans les derniers ouvrages Les cadres de l’expérience et Façons de parler par l’introduction du concept de cadre pour expliquer les processus qui fondent l’organisation de l’expérience. Par la métaphore du cadre qu’il propose, Goffman soutient l’idée que l’expérience sociale est fondée sur des cadres, des schèmes d’interprétation à la disposition des acteurs sociaux par l’intermédiaire desquels sont attribuées des significations aux diverses actions et analyse la manière dont ceux-ci …


TOO “QUEER” TO MATTER: IDENTITY STRUGGLES IN THE MEXICAN-AMERICAN BORDERLANDS

Posted On Jul 27 2012 by

When discussing the literary productions of Mexican-American authors, the concept of identity seems to be among the first issues to arise. Given the complex nature of the experience in the borderlands, the quest for self-definition always implies a reference to otherness, may it be white/American, Indian or male/female. My paper aims at analyzing the concept of identity as reflected in Chicano/a literature[1], emphasizing the dualities authors confront, as a result of being ‘too queer’ for ‘the other’. Furthermore, it purports to offer an account of the extent to which identity in the borderlands is performed, rather than being inscribed in …