LA LUMIÈRE DE L’OBSCURITÉ ET LA VÉRITÉ DE LA NUDITÉ. QUELQUES FIGURES DE L’IMAGINAIRE DE L’EXCÈS DE GEORGES BATAILLE

Šárka Novotná

admin 11 Nov 2015

L’univers littéraire de Georges Bataille se fonde sur la négation qui est dérivée de la mort nietzschéenne de Dieu et de l’incertitude corrélative. Celle-ci signifie la décomposition de la subjectivité de l’homme. Afin de les dépasser, Bataille tente d’atteindre par ses fictions littéraires une subversion carnavalesque de la réalité, une extériorisation des fantasmes et de trouver de nouvelles formes de la transcendance. Il désigne cette transcendance comme expérience intérieure qui est réalisable par l’intermédiaire de l’excès et de la sexualité. Vu ce principe spécifique de la pensée et du positionnement de ses narrations à la limite de la névrose, l’œuvre bataillienne a attiré l’attention de Roland Barthes et de Jacques Lacan. Notre article proposera l’esquisse de leur lecture particulière de l’auteur qui nous intéresse.