PLAISIR DE CONTER, PLAISIR DE TRANSMETTRE, PLAISIR DE MYSTIFIER. LA LITTERATURE ROUMAINE ANCIENNE A LA RECHERCHE DES NOUVEAUX MODELES

Posted On Jul 18 2014 by

Le mot « mistificator » (mystificateur), entré plus récemment dans le vocabulaire de la langue roumaine, désigne une personne qui « contrefait la vérité »[1]. La définition que nous venons d’énoncer ne fait pourtant aucune mention aux raisons qui se trouvent à l’origine de ce type de comportement. Il sera donc nécessaire de retourner à l’étymologie du mot, dans l’espoir d’apporter un peu plus de lumière sur certains aspects évidents du trompeur, que la définition fournie par Dicţionarul Limbii Române (Le Dictionnaire de la langue roumaine) a préféré cacher ou tout simplement oublier. L’étymon français « mystificateur », dérivé à son tour du gr. mustês (initié …