HEURS ET MALHEURS DU DISCOURS THEATRAL CHEZ TARDIEU

Posted On Feb 22 2017 by

La complexité du discours théâtral, fait d’un discours rapporteur pluriel et d’un discours rapporté multiple, rend la tâche du chercheur ardue. Toute l’histoire du discours théâtral est marquée par ce que Anne Ubersfeld appelle « le présupposé : je joue ». Et il ne fonctionne qu’à l’intérieur des limites d’un ludant scénique. Cependant, longtemps la scène s’est donné du mal pour occulter ce présupposé et créer un effet de réel. En revanche, le théâtre tardivien s’ingénie à en avertir l’énonciateur spectateur non seulement en lui dévoilant la théâtralité mais en le prenant pour complice sinon comme coproducteur du spectacle. En s’enquérant de la …