EFFACEMENT ÉNONCIATIF ET REPRÉSENTATION BIAISÉE DE SOI DANS LE DISCOURS

Posted On Jul 18 2014 by

L’effacement énonciatif suppose l’existence d’une série de procédés linguistiques et discursifs dont un locuteur se sert afin de donner l’impression qu’il se retire de l’énonciation, en dissimulant les marques de sa présence et de la source énonciative. On a ainsi l’impression que le discours s’impose de l’extérieur et que le locuteur n’en est que le témoin. La littérature, notamment à travers l’emploi du style indirect libre, s’en sert avec des fins stylistiques et pragmatiques redoutables : les sources de l’énonciation, une fois gommées, déterminent la dissolution de la responsabilité, la perte de repères, la modification du point de vue du locuteur …


« OÙ EST JE ? » : PRÉSENCE ET ABSENCE DU MOI EN LANGUE ET EN DISCOURS

Posted On Jul 18 2014 by

La catégorie de la personne et ses marques sont censées représenter les co-énonciateurs dans le système de la langue et dans le discours. Le locuteur, représenté par je, n’est pas toujours la « première personne » centrale du système, par opposition à l’absent, la troisième personne. En outre, le je n’est pas seulement investi par tout locuteur réel. Il autorise une représentation fictive, donnant l’illusion d’un sujet parlant disant je. L’énonciation lyrique va jusqu’à brouiller les oppositions standard entre locuteur et interlocuteur. Enfin la diversité linguistique nous apprend qu’au-delà de l’auto-représentation du sujet parlant, la personne linguistique permet de représenter le locuteur …