LES VIOLENCES TERRORISTES : PAR-DELÀ LE PRINCIPE DE PLAISIR, LA PERCÉE VERS LA JOUISSANCE

Posted On Jul 18 2014 by

Appréhender les violences terroristes comme objet d’étude, tenter de les représenter fictionnellement, c’est souvent, en un premier mouvement, s’efforcer de circonscrire un « environnement ». Dans quels contextes social, politique et économique s’inscrivent, par exemple, les massacres de l’Algérie des « années noires », le conflit israélo-palestinien, ou encore les attentats du 11-Septembre ? Si conformément à l’observation de B. Badie[1] à propos du terrorisme comme objet d’étude, les romans de Yasmina Khadra A quoi rêvent les loups et L’attentat ou Tuez-les tous de Salim Bachi questionnent le terrorisme selon sa genèse et sa fonction, semble s’y adjoindre une perspective davantage rivetée à un individu saisi …