DONNER DE LA VOIX, FAIRE ENTENDRE LE TEMPS

Posted On Jul 18 2014 by

En 1993, la jeune réalisatrice Véronique Aubouy décide de filmer la lecture intégrale du monument de Proust A la recherche du temps perdu. Au rythme d’une double page environ par lecteur, elle entame ainsi une œuvre filmique tout aussi monumentale portée par un millier de personnes à ce jour, de tous âges et de tous milieux. Chacun choisit son cadrage, son plan, son lieu (sa pharmacie, son étable, un banc public, la plage etc.) pour offrir cette lecture à la caméra. Œuvre titanesque dans sa capture, elle prend ensuite la forme d’une parole démesurée lors de sa restitution dans les …