ANCRAGE TEMPOREL DU PRÉSENT AU NIVEAU DE LA SÉQUENCE TEXTUELLE

Posted On Jul 27 2012 by

Nous nous proposons de démontrer que la cohérence textuelle existe même en dehors de la narrativité « standard », tout en mettant l’accent sur la représentation des événements qui suit le passage d’une attitude de locution à l’autre, d’un cadre narratif embrayé à un cadre narratif débrayé ou d’un cadre narratif débrayé à un cadre narratif réembrayé. Nous nous arrêterons sur l’encrage temporel du présent, temps qui se situe en dehors de la narrativité « standard », temps qui assure, finalement, à côté d’autres éléments (tels que adverbes ou connecteurs temporels) la cohérence d’une séquence textuelle. Les exemples analysés seront emprunté aux nouvelles et …


LE TEXTE, ENTRE L’INTENTION D’AUTEUR ET SES LECTEURS

Posted On Jul 27 2012 by

Le rôle de l’auteur dans la construction de la signification d’un texte est l’une des questions les plus brûlantes mises en discussion par les théoriciens de la littérature. Tandis que la critique traditionnelle (le positivisme, l’historicisme) considère l’auteur comme la seule instance responsable du sens de l’œuvre, les adeptes du formalisme russe, du New Criticism américain ou du structuralisme français se proposent d’analyser le texte indépendamment de son producteur réel pour assurer l’autonomie des études littéraires par rapport à l’histoire et à la psychologie. Plus le rôle de l’auteur diminue, plus celui du lecteur s’accroît. La mort de l’auteur entraînera …


LA PRODUCTION ET L’ORDRE DU DISCOURS

Posted On Oct 18 2011 by

Nous avons remarqué le fait que les recherches actuelles en linguistique, en logique, en informatique et en philosophie du langage sont orientées, de plus en plus, vers l’élaboration d’un appareil conceptuel capable d’opérer d’une manière pertinente dans le cadre de deux processus : l’utilisation des phrases, dans des conditions normales de communication, comme discours, et la combinaison des phrases, leur constitution dans un texte. D’une part, nous voulons montrer que le discours, comme macro-acte de langage, est constitué d’une suite d’énoncés. Il peut être n’importe quoi: une simple conversation, un pamphlet politique, le roman de Roger Martin du Gard, Les …


LES CONTRAINTES DU JEU SCÉNIQUE: LES DIDASCALIES. POUR UNE DÉFINITION

Posted On Oct 17 2011 by

Les diverses descriptions et taxinomies des didascalies chez les différents spécialistes témoignent des perspectives adoptées: la perspective purement formelle, incapable à elle seule de rendre compte du fonctionnement des didascalies, la perspective énonciative et pragmatique, la perspective poétique. Considérées comme des éléments subalternes du texte, les didascalies commencent, avec l’intérêt qui leur est accordé, par une analyse linguistique, plus précisément énonciative et pragmatique, à gagner leur statut d’éléments de base dans la production du sens du texte théâtral.


L’EXHIBITION DU SUJET OU DE L’AUTRE A L’EVITEMENT DE SOI

Posted On Oct 12 2011 by

Si “Scène” est un texte peu connu de Robbe-Grillet, son intérêt n’est pas pour autant secondaire dans la production du nouveau romancier. En effet, il apporte une lecture nouvelle de la construction du sujet de l’écriture dans son œuvre en mettant en action les mécanismes en vigueur lors du processus d’écriture et remet, s’il était nécessaire, à leur place le sujet écrivant et le sujet de la lecture et leur difficulté à se rencontrer. Le sujet de l’écriture s’y donne en spectacle pour être entendu, mais cela est peine perdue. L’autre, le sujet de la lecture, n’est pas à l’écoute …