DRAME ET DROMENON. UNE (ANTI)POÉTIQUE: LES NOUVELLES DE MIRCEA ELIADE

Posted On Oct 18 2011 by

Il arrive – à la postérité de Nietzsche aussi – que homo religiosus cohabite encore avec homo aestheticus. La nostalgie d’un « théâtre vif » qui anime Artaud rencontre le sacré/ « Dieu vif »/ arrēton, l’ « inexprimable” de Rudolf Otto: le « théâtre vif » de l’un et « Dieu vif » de l’autre sont (à même de déchaîner) de terribles forces, impossible à réduire à des concepts rationnels. C’est le propre du numinos de Otto. Pour Artaud, le vrai théâtre « invite l’esprit à un délire qui exalte ses énergies ». Pour lui, le théâtre manifeste son …


HOMO LUDENS: L’ « ANARCHIE » D’UN JE(U) POLYPHONIQUE. DU RITUEL AUX POÉTIQUES THÉÂTRALES DU XXe SIÈCLE

Posted On Oct 18 2011 by

Est-ce possible de dégager un modèle transculturel – pour ainsi dire – de la représentation dramatique? C’est-à-dire l’un qui peut rendre compte du jeu rituel et, à la fois, du jeu théâtral à la lettre. Je pense que le concept de polyphonie est à même d’ y contribuer. On peut s’en servir dans l’analyse du mécanisme discursif de la représentation. Il s’ y avère utile à la description des instances discursives ou d’un jeu de(s) «je» qu’elles comportent. On cherche à traiter d’ une manière homogène autant que possible un ensemble de faits assez riche, voire hétéroclite, qui a trait …


SOI-MÊME COMME UN AUTRE. DU RITUEL AU JEU DE THÉÂTRE : ARCHÉTYPE ET DRAMATIS PERSONAE

Posted On Oct 12 2011 by

Notre étude – située au croisement de l’anthropologie du théâtre et des sciences du langage – s’intéresse à la possibilité de dégager un modèle transculturel de la représentation dramatique: des anciens rituels – aux fonctions sociales et religieuses bien précises – au(x) jeu(x) de théâtre (post)moderne. C’est-à-dire, du dromenon au drame. Ce qui pose le problème – assez important pour ceux qui envisagent une « nouvelle » poétique du théâtre, tels que Artaud, Brook, Barba, etc. – des rapports qui peuvent s’ établir entre le « jeu sacré » et le « jeu esthétique », entre le culte et l’ …