(Română) L’AVENTURE LITTERAIRE DU MYSTIFICATEUR OU LA « PASSION » DE LA DUPLICITE

Posted On Jul 31 2014 by

Sorry, this entry is only available in Romanian.


LA FICTION MYSTIFICATRICE EN ART : LE CAS DES YES MEN

Posted On Oct 20 2011 by

Cette étude a pour enjeu de montrer comment les pratiques artistiques mystificatrices, en se jouant du spectateur et en jouant avec le réel, engagent une véritable réflexion critique de la société. Il s’agira de comprendre et d’analyser en quoi, par le jeu mystificateur, les artistes questionnent leur pratique et son incidence dans le champ du réel. Seront tout d’abord définies les deux notions fondamentales à cette recherche, cellede fiction et celle de mystification afin de les mettre ensuite en regard et de les exemplifier avec les actions performatives des Yes Men (collectif d’artistes activistes).  


DU “BIG BROTHER” À LA “STAR ACADEMY” : MANIPULATION DES MENTALITÉS, MANIPULATION DES NOTIONS

Posted On Oct 20 2011 by

Cette recherche se propose d’étudier un phénomène culturel contemporain, la téléréalité, à travers  un exemple particulier, celui de l’émission Star Academy (laquelle avait été précédée par Big Brother, entre autres). Dans une ère où sont hautement valorisées les notions de «liberté», de «démocratie», de «respect de l’Autre», de «respect des droits de l’homme», et ce, à travers le discours médiatico-politique, comment s’articulent les rapports entre les représentations discursives et les pratiques de ces notions? La téléréalité offre à ce propos un riche champ d’investigation, permettant de saisir la manière avec laquelle les mentalités sont manipulées : les téléspectateurs, majoritairement des …


MIMÉTISME ET FAUX-SEMBLANT À TRAVERS LA PIÈCE THÉÂTRALE LES JUMEAUX VÉNITIENS DE C. GOLDONI

Posted On Oct 20 2011 by

Dans Les Jumeaux vénitiens, objet de notre étude, il existe un monde du faux où tout le monde feint : illusion, fausses interprétations de la réalité, subjectivité des visions de chaque personnage. Goldoni recouvre ses derniers d’un voile de mystère qui laisse planer le doute sur leurs intentions. Submergés par le flot des événements, les personnages de l’auteur du Trompeur, se retrouvent en proie à des conflits où les peurs s’opposent aux aspirations, où les rêves se heurtent à la réalité, où les désirs trouvent des obstacles dans les désirs des autres, où leur liberté et leur puissance sont bridées par …


MÉTAMORPHOSE ET MYSTIFICATION DE LA RÉALITÉ DANS L’ESPACE LITTÉRAIRE, LIEU DE CRÉATION, DANS L’ITALIE DU XXe SIÈCLE

Posted On Oct 19 2011 by

Selon Rousseau, mentir sans profit ni préjudice de soi ni d’autrui n’est pas mentir; ce n’est pas mensonge, c’est fiction. Abondantes sont les œuvres de fiction dans lesquelles on rencontre le mensonge, la ruse et la manipulation. Les contes en sont un exemple éloquent. La littérature italienne de Boccace à Pirandello nous offre un panorama très vaste de situations et de personnages mystificateurs et mystifiés.  De même, le discours fasciste de la propagande véhicula une réalité mystifiée qui malgré la censure, fut démentie par la littérature antifasciste. Nous aimerions aborder dans cet exposé un aspect particulier de ce que l’on …


« LA MYSTIFICATION VILLON » : RUSE, TROMPERIE ET FICTION DANS LE RECUEIL DES REPUES FRANCHES DE MAISTRE FRANÇOIS VILLON ET DE SES COMPAGNONS (1480-1500)

Posted On Oct 18 2011 by

Il s’agira de montrer ici comment, vingt ans après la disparition de l’auteur Villon, se constitue une légende où l’auteur devient personnage pour apprendre aux compagnons de la misère à obtenir, par la ruse, de la nourriture sans avoir à la payer. Monnaie d’échange, la parole de Villon (le maître de la ruse) et de ses compagnons (disciples de la tromperie) se substitue à « l’escot » et rétribue, par la fiction, les personnages dupés, à qui l’on raconte de véritables fables. Contre le vide alimentaire, la ruse joue comme un excès de langage pour inviter, in fine, le lecteur/spectateur au banquet …


LE DEGUISEMENT OU LA QUETE DE L’AUTRE EN SOI-MEME

Posted On Oct 12 2011 by

Se travestir suppose changer la manière d’être d’une personne, afin qu’elle puisse paraître quelqu’un d’autre. Malgré la transformation extérieure subie par le porteur du masque, le déguisement ne cache pourtant que pour révéler. A la différence de la métamorphose, il ne modifie pas de manière fondamentale la structure ou la nature de l’être humain, bien qu’il puisse parfois avoir un puissant impact sur sa personnalité. Dépourvu de son ancien « pouvoir magique et rituel de production de la réalité », il offre plus d’informations sur les intentions du travesti qu’il n’en dissimule.