BROUILLAGES RÉFÉRENTIELS ET ÉNONCIATION ENTRAVÉE DANS LE DISCOURS THÉÂTRAL D’EUGÈNE IONESCO

Posted On Oct 18 2011 by

Le discours théâtral a pour fondement un présupposé essentiel: « Nous sommes au théâtre » . Ce présupposé théâtral implique une indépendance du monde fictif créé par le dramaturge, monde qui institue une réalité scénique différente de la vie réelle. Chez Ionesco, on assiste à une superposition de deux systèmes de représentations: un système compatible avec le système de représentations du monde réel et un système de représentations propres au monde fictionnel. Cette superposition entraîne des contradictions entre les présupposés existentiels, factuels, logiques et idéologiques des deux systèmes de représentations et conduit souvent à des brouillages référentiels.


QUELQUES REMARQUES SUR LES CONTENUS NON-INFORMATIFS DANS LE FONCTIONNEMENT DES QUESTIONS « Une question isolée de son contexte interrogatif donne lieu à de longues perplexités »

Posted On Oct 18 2011 by

Considérée, le plus souvent, dans la grammaire traditionnelle, comme « demande d’une information », la question dévoile, dans son comportement interactif, des contenus non-informatifs, qui se placent à plusieurs niveaux de leur énonciation. Quel que soit le contexte, les questions tissent des relations implicites entre les interlocuteurs, décrivent et/ou construisent le cadre discursif. La visée de notre étude sera donc d’analyser le rapport qui s’établit entre la structure linguistique inhérente, sous-jacente d’une phrase interrogative et le cadre pragmatique de son accomplissement. Pour ce faire, plusieurs pistes de réflexion seront ouvertes: quels sont les moyens censés adoucir le potentiel agressif des …