DÉGUISER LES MOTS SANS LES CACHER

Posted On Oct 20 2011 by

Nous nous sommes proposé de démontrer comment les « figures » peuvent-elles « masquer »  le sens des mots. D’ailleurs, les figures de construction de la rhétorique visent l’ordre psychologique des propositions et des phrases dans le discours, ayant comme but l’adhésion du récepteur. Les idées appartiennent à une conscience, c’est pourquoi les termes, les propositions, les phrases, possèdent une caractéristique cognitive, une certaine intentionnalité. Cette caractéristique est manifeste surtout dans les expressions linguistiques qui ont comme but la persuasion des interlocuteurs. Les figures prêtent aux idées une forme extérieure qui les déguise sans les cacher.  


MIMÉTISME ET FAUX-SEMBLANT À TRAVERS LA PIÈCE THÉÂTRALE LES JUMEAUX VÉNITIENS DE C. GOLDONI

Posted On Oct 20 2011 by

Dans Les Jumeaux vénitiens, objet de notre étude, il existe un monde du faux où tout le monde feint : illusion, fausses interprétations de la réalité, subjectivité des visions de chaque personnage. Goldoni recouvre ses derniers d’un voile de mystère qui laisse planer le doute sur leurs intentions. Submergés par le flot des événements, les personnages de l’auteur du Trompeur, se retrouvent en proie à des conflits où les peurs s’opposent aux aspirations, où les rêves se heurtent à la réalité, où les désirs trouvent des obstacles dans les désirs des autres, où leur liberté et leur puissance sont bridées par …