(Română) L’IMAGE DU GENTILHOMME SELON ANNE CUNÉO: UN TRAJET TRANSCULTUREL D’INDIVIDUATION

Posted On Nov 11 2015 by

Anne Cunéo is a Swiss writer, with a rich experience in cinema and television. The book which consecrated her as a novelist is Le trajet d’une rivière (1993), a seducing novel which invites the reader to discover Francis Tregian as a stereotypical image of the Renaissance humanist. Inspired from reality, this character surprises by his life built beyond conventions, taking the form of a long exile. He aims at a freedom of the conscience which he can only reach in his passion for music. Anne Cunéo fills her novel with the musical images populating Francis Tregian’s inner life, images that he …


L’EXIL : MODE DE VIE

Posted On Oct 18 2011 by

Tout exil décrit le trajet géographique et symbolique dû à la séparation et à l’éloignement du sol natal, il est par définition la rupture avec les origines. Expulsion de la patrie, l’éloignement forcé, pis-aller car on n’est plus chez soi dans son pays, voilà quelques « figures », hypostases de l’exil qui peut apporter la joie ou une tristesse profonde, l’enrichissement ou la misère. Néanmoins, il faut mentionner que le seul élément constant dans toutes ces situations c’est que la personne doit se plier, s’adapter à un autre univers spatial, mental et langagier. C’est pourquoi tous les auteurs qui ont …


A FADING SYLLABLE DRIFTING IN MIST”: LEAVING BEHIND OTHERNESS, OR THE LINGUISTIC RECONSTRUCTION OF THE SELF IN EVA FIGE’S AUTOBIOGRAPHICAL WRITING

Posted On Oct 12 2011 by

La découverte de l’œuvre autobiographique d’Eva Figes confronte le lecteur aux notions corrélées d’exil et d’altérité. L’exil est en effet l’expérience traumatique que l’auteur, d’origine allemande et juive, dut subir à l’âge de sept ans, contrainte de quitter Berlin avec ses parents afin d’échapper aux conséquences funestes de la montée du Nazisme. Son nécessaire abandon de la langue allemande au profit de l’anglais, acte tout à la fois d’intégration et d’aliénation, résonne tout au long de son œuvre de fiction à travers l’étrangeté constitutive des personnages, tous voués à une interminable errance identitaire dans un monde dont le déchiffrement par …