APRÈS TOUT, « CE N’EST QUE DE LA LITTÉRATURE » FEINTISE, MENSONGE, MANIPULATION DANS L’ŒUVRE D’AGOTA KRISTOF

Posted On Oct 18 2011 by

Cahier intime, preuve, mensonge. Trois actes d’écriture ou de parole sont mis en œuvre dans la production romanesque d’Agota Kristof. Dépossédé jusqu’au bout de son rôle de décodeur de sens, le lecteur ne peut alors passer d’une page à l’autre que certain de sa seule désorientation. Celui-ci se retrouve alors « affecté », transformé au niveau de sa conscience, « mué en rescapé de la violence narrative » (Marie Bornand). Dans notre travail, il s’agira d’éclairer les raisons d’un tel constat, tout en faisant référence aux textes et à leur genèse.


MICHEL LEIRIS: LA FEMME – « INQUIÉTANTE ÉTRANGETÉ »

Posted On Oct 18 2011 by

Dans ses écrits autoréférentiels, Michel Leiris tente souvent de se former une image plus nette de soi par le contact avec l’altérité féminine. La figure de la femme suscite depuis toujours l’adoration et le mépris, la séduction et la crainte. Symbole ambivalent de la fécondité et de la mort, la femme imaginaire a été au cours du temps divinisée ou détestée, et c’est toujours avec terreur et fascination que Leiris la regarde, dans sa recherche acharnée de retrouver son moi en se reflétant dans le miroir que représente l’être d’à côté, sans lequel il n’existerait pas de conscience de l’identité. …