ENTRE TEXTE ET REPRÉSENTATION : UNE VIE EQUIVOQUE DANS « OH LES BEAUX JOURS » DE SAMUEL BECKETT

Posted On Oct 18 2011 by

Le thème de la fin du monde et celui du retour à une nouvelle vie prédominent essentiellement dans notre analyse du sujet beckettien dans « Oh les beaux jours ». La scène théâtrale beckettienne, de par l’ensevelissement quasi-total de son personnage Winnie, est traversée par l’image obsédante du déclin de la vie. C’est en « Mort personnifiée » que Winnie se présente en scène. Winnie reste un être humain que l’on peut identifier, même si certains signes créent une certaine illusion fantastique et la rendent foncièrement étrange et étrangère. L’équivoque s’installe donc entre la vie et la mort en scène. …