LA MÉTAPHORE COMME ÉLÉMENT DE MYSTIFICATION ET DE MANIPULATION DISCURSIVE

Posted On Oct 21 2011 by

L’importance de la métaphore en tant que figure de langage est incontestable. Pourtant, on arrive à se demander si l’expression métaphorique ne constitue qu’un outil de manipulation de l’imagination du lecteur. La métaphore se fonde sur l’idée de rejet du sens littéral. Le paradoxe est que la métaphore, qui est transport et dédoublement en soi-même, suppose un autre type de transport dans la traduction. Le rôle du traducteur est de veiller que la métaphore ne devienne « un mensonge linguistique » lors de la traduction. L’effet d’appauvrissement introduit par la métaphore détermine une association avec le côté artificiel. Son existence discutable expliquerait son …


LES MYSTIFICATIONS DE LA MÉTAPHORE POÉTIQUE

Posted On Oct 20 2011 by

En accord avec les diverses théories forgées sur ce sujet, on peut réduire la métaphore à une comparasion ou analogie qui est parfaitement traduisible et compréhensible, ou bien on peut la voir comme un élément créatif du monde représentant des qualités, des significations ou des relations nouvelles. La dimension mystificatrice de la métaphore se manifeste particulièrement dans les cas des métaphores qui s’inscrivent dans la deuxième catégorie. Dans cette étude, nous faisons référence aux textes poétiques de Sylvia Plath, la fameuse poète américaine dont l’oeuvre a été souvent considérée hystérique et exagérée et, par conséquent, rejetée. L’analyse nous révèle quand …


DÉGUISER LES MOTS SANS LES CACHER

Posted On Oct 20 2011 by

Nous nous sommes proposé de démontrer comment les « figures » peuvent-elles « masquer »  le sens des mots. D’ailleurs, les figures de construction de la rhétorique visent l’ordre psychologique des propositions et des phrases dans le discours, ayant comme but l’adhésion du récepteur. Les idées appartiennent à une conscience, c’est pourquoi les termes, les propositions, les phrases, possèdent une caractéristique cognitive, une certaine intentionnalité. Cette caractéristique est manifeste surtout dans les expressions linguistiques qui ont comme but la persuasion des interlocuteurs. Les figures prêtent aux idées une forme extérieure qui les déguise sans les cacher.  


MOTS ET CHOSES. « LE DÉGUISEMENT » DE QUELQUES TERMES ROUMAINS D’ORIGINE ORIENTALE

Posted On Oct 20 2011 by

Un trait fondamental du lexique d’une langue concerne sa capacité d’exprimer la culture d’un peuple. Il y a des structures lexicales qui englobent des éléments qui peuvent être considérés comme signe d’un certain profil ethnique,  comportant un trèsfortrepèreidentitaire. Dans ce contexte, on va proposer l’étude de quelques mots du roumain d’origine turque qui ont comme fondement des images du déguisement. Ces termes expriment des comportements soumis à une certaine éthique sociale, qui suppose, d’une part, l’attitude généralement humaine face à la tromperie, à l’imposture, à la ruse, et, de l’autre part, l’attitude du Roumain face à la culture orientale, hypostase …


STRATÉGIES MOBILISATRICES DU RÉCEPTEUR DANS LE DISCOURS PUBLICITAIRE

Posted On Oct 20 2011 by

La publicité, comme phénomène de la société de consommation – le règne de la libre concurrence et de la compétition – a développé un discours particulier d’information et d’éloge, qui doit avoir effet sur l’acheteur. Le type particulier de communication instaurée par le discours publicitaire, unidirectionnelle, de l’annonceur vers son public, suppose une communication sollicitative, mobilisatrice et aléatoire. La structure communicative publicitaire est axée avant tout sur la recherche de l’établissement d’un contact. Entrer en contact avec le destinataire est le premier pas vers le fait d’obtenir son adhésion et de le faire agir. Les efforts du locuteur supposent la …


MANŒUVRES DE PERSUASION ÉLECTORALISTE DANS LES DISCOURS DE LAURENT GBAGBO

Posted On Oct 20 2011 by

L’action politique requiert, pour son succès, la mobilisation des acteurs sociaux autour d’un projet ou d’une cause. Pour obtenir cette adhésion massive et collective, l’acteur politique dispose d’un outil qui est le discours. Ce développement oratoire fait devant une réunion de personnes est, selon la rhétorique, destiné à persuader ou à émouvoir l’auditoire. Cette visée impose une structuration selon des mécanismes précis. Dans le cas spécifique des joutes électorales, cette orientation prend des proportions plus importantes et plus exigeantes. Dans le cadre du présent travail, il est question d’étudier des discours de Laurent Gbagbo prononcés avec la visée d’établir une …


LA FICTION MYSTIFICATRICE EN ART : LE CAS DES YES MEN

Posted On Oct 20 2011 by

Cette étude a pour enjeu de montrer comment les pratiques artistiques mystificatrices, en se jouant du spectateur et en jouant avec le réel, engagent une véritable réflexion critique de la société. Il s’agira de comprendre et d’analyser en quoi, par le jeu mystificateur, les artistes questionnent leur pratique et son incidence dans le champ du réel. Seront tout d’abord définies les deux notions fondamentales à cette recherche, cellede fiction et celle de mystification afin de les mettre ensuite en regard et de les exemplifier avec les actions performatives des Yes Men (collectif d’artistes activistes).  


INFLUENCER SANS TROMPER. FEINDRE, MENTIR, MANIPULER FACE À LA PAROLE ARGUMENTÉE

Posted On Oct 20 2011 by

Tout discours suppose, d’une façon ou d’une autre, une certaine forme d’influence que les protagonistes produisent les uns sur les autres. Le locuteur (orateur) peut l’exercer soit en argumentant son point de vue, soit en manipulant son auditeur. On s’interrogera, dans le présent travail, sur les frontières qu’il faut dresser entre ces deux opérations discursives (argumentation/manipulation), ce qui entraînera une réflexion portant sur la nécessité de respecter une certaine éthique du discours, d’obéir au principe de la sincérité, lequel est censé régir la communication. On va analyser de différentes raisons qui, d’une perspective pragma-linguistique, nous amènent à distinguer entre l’usage …


DU “BIG BROTHER” À LA “STAR ACADEMY” : MANIPULATION DES MENTALITÉS, MANIPULATION DES NOTIONS

Posted On Oct 20 2011 by

Cette recherche se propose d’étudier un phénomène culturel contemporain, la téléréalité, à travers  un exemple particulier, celui de l’émission Star Academy (laquelle avait été précédée par Big Brother, entre autres). Dans une ère où sont hautement valorisées les notions de «liberté», de «démocratie», de «respect de l’Autre», de «respect des droits de l’homme», et ce, à travers le discours médiatico-politique, comment s’articulent les rapports entre les représentations discursives et les pratiques de ces notions? La téléréalité offre à ce propos un riche champ d’investigation, permettant de saisir la manière avec laquelle les mentalités sont manipulées : les téléspectateurs, majoritairement des …


LES CRIS ET LEURS USAGES CAPTATOIRES DANS LES JEUX TÉLÉVISÉS

Posted On Oct 20 2011 by

Que le présentateur apparaisse, que la roue tourne ou encore qu’un candidat remporte le gros lot… les cris du public accompagnent l’action. Dans les émissions de jeux télévisés, ces manifestations d’ordinaire rendues discrètes, si ce n’est exclues de la vie sociale, apparaissent à foison. Plus encore : elles sont dirigées, mises en scène en une simulation de la ferveur spontanée. Comment expliquer que les cris soient un ingrédient constitutif des jeux télévisés et, d’une manière plus générale, des réunions souvent distractives de masse (rencontres sportives, assemblées politiques…) ? Pour esquisser une réponse, nous interrogeons pour commencer la diversité des cris (individuels / …


MENSONGE, MIMÉTISME ET DÉGUISEMENT DANS LA CONSTRUCTION IDENTITAIRE DE CERTAINS ROUMAINS EN FRANCE : LA TRAHISON DE LA LANGUE MATERNELLE

Posted On Oct 20 2011 by

Nous proposons une étude socio-linguistique de quelques cas de renoncement à la pratique du roumain en tant que langue maternelle (et à sa transmission à une génération future) enregistrés parmi les Roumains vivant enFrance, dans des familles monoculturelles, ou mixtes – franco-roumaines. Leur rapport faussé avec la langue maternelle, trahie au nom d’une intégration par assimilation dans la société française, sous-tend leur construction identitaire définie par le mensonge (à l’égard de leur origine roumaine, niée), le mimétisme (une volonté de ressembler à tout prix et de tous les points de vue aux Français, notamment par l’emploi du français comme langue …


STRATÉGIES D’INFORMATION DU LECTEUR/SPECTATEUR DANS LE PIÉTON DE L’AIR D’EUGÈNE IONESCO

Posted On Oct 20 2011 by

Le texte de théâtre, répliques et didascalies, suppose un travail d’interprétation qui conduit à la construction de la représentation par l’intermédiaire de plusieurs systèmes symboliques. Nous nous proposons d’élucider l’importance des didascalies de la pièce de Ionesco dans la production et l’interprétation du sens, en prenant comme point d’appui les critères taxinomiques proposés par T. Gallèpe.  


MIMÉTISME ET FAUX-SEMBLANT À TRAVERS LA PIÈCE THÉÂTRALE LES JUMEAUX VÉNITIENS DE C. GOLDONI

Posted On Oct 20 2011 by

Dans Les Jumeaux vénitiens, objet de notre étude, il existe un monde du faux où tout le monde feint : illusion, fausses interprétations de la réalité, subjectivité des visions de chaque personnage. Goldoni recouvre ses derniers d’un voile de mystère qui laisse planer le doute sur leurs intentions. Submergés par le flot des événements, les personnages de l’auteur du Trompeur, se retrouvent en proie à des conflits où les peurs s’opposent aux aspirations, où les rêves se heurtent à la réalité, où les désirs trouvent des obstacles dans les désirs des autres, où leur liberté et leur puissance sont bridées par …


LA FILIATION PAR LA FICTION DANS LA VIE EST UN SONGE DE CALDERÓN DE LA BARCA

Posted On Oct 20 2011 by

Nous proposons de lire La vie est un songe de Calderón de la Barca dans la perspective de la filiation. Nous montrons que les fictions qui libèrent les personnages de leurs obligations envers autrui troublent les rapports entre les générations, tandis que les montages qui enseignent la limite, fabriquent la ligature entre les hommes du passé et ceux de l’avenir, entre pères et fils.


LA SCÈNE DES ANNÉES CINQUANTE COMME THEATRON

Posted On Oct 20 2011 by

Tout en croyant tenir en main les ficelles de l’univers, l’homme se trouve pris dans ses rouages. Car, incontestablement créateur de maints effets de magie, de commerce, de menace ou de surprise, il en subit légions : papillon, Compton, Joule, etc. Le théâtre, en tant qu’imitation des actions humaines, ne cesse de nous éblouir en raison du présupposé sémiologique de l’existence de deux systèmes de signes. Par ailleurs, au-delà des paradoxes qui le composent, il s’avère dangereux eu égard à ses innombrables effets (effet de réel, d’étrangeté, de mise en évidence, de reconnaissance ou théâtral, etc.), à son impact direct, …


FEINTE ET MANIPULATION SUR SCÈNE. QUELQUES RUSES SANGLANTES DU THÉÂTRE ÉLISABÉTHAIN

Posted On Oct 20 2011 by

Le théâtre élisabéthain offre un large panel de personnages et de situations mettant en scène des trahisons ou des feintes visant à servir les intérêts personnels du manipulateur ainsi que son plaisir purement pervers (cf. la ruse de Aaron dans Titus Andronicus de W. Shakespeare, qui obtient de Titus qu’il se coupe la main droite sans rendre à ce dernier les vies de ses fils – tout cela est manigancé par plaisir et sans aucun profit). La supercherie peut également être utilisée pour assouvir la vengeance et certains des scénarios les plus sanglants et horribles sont emprunts du cannibalisme du …


LA LITTÉRATURE ORALE AUX FRONTIÈRES DE LA MYSTIFICATION ET DE LA MANIPULATION DANS LES SOCIÉTÉS TRADITIONNELLES AU GABON

Posted On Oct 20 2011 by

La littérature orale est un mode d’expression fondé sur l’usage de la parole. Cette dernière se décline non seulement comme un outil de communication, mais aussi comme un mode d’action. Aussi parlons-nous pour agir. Ceci parfois, dans le but de mystifier et de manipuler, quel que soit le type de parole. Dans la littérature orale auGabon, on distingue bien la parole ordinaire de la parole sacrée. En effet, ces textes qui parfois ne sont pas dits « n’importe où, à n’importe quel moment et par n’importe qui », obéissent à un mécanisme de savoirs. Celui-ci est transmis de génération en génération pour …


L’ARCHÉTYPE D’UNE SOCIÉTÉ MIMÉTIQUE DANS LE ROMAN ANTILLAIS CONTEMPORAIN

Posted On Oct 19 2011 by

Qu’est ce que le mimétisme ? Le mimétisme est une représentation qui peut revêtir plusieurs significations selon un domaine donné. Dans le cadre de notre réflexion, nous entendons par mimétisme le fait de chercher à ressembler à autrui en calquant tout sur son comportement. A cet effet, l’étude de Jean-Marie Schaeffer sur la question de la fiction montre que du point de vue de l’art, « un modèle mimétique est un modèle qui instaure la relation d’homologie – qui correspond à sa finalité cognitive – à travers une relation de ressemblance » Cette notion de mimétisme abordée dans le domaine artistique peut s’étendre …


MÉTAMORPHOSE ET MYSTIFICATION DE LA RÉALITÉ DANS L’ESPACE LITTÉRAIRE, LIEU DE CRÉATION, DANS L’ITALIE DU XXe SIÈCLE

Posted On Oct 19 2011 by

Selon Rousseau, mentir sans profit ni préjudice de soi ni d’autrui n’est pas mentir; ce n’est pas mensonge, c’est fiction. Abondantes sont les œuvres de fiction dans lesquelles on rencontre le mensonge, la ruse et la manipulation. Les contes en sont un exemple éloquent. La littérature italienne de Boccace à Pirandello nous offre un panorama très vaste de situations et de personnages mystificateurs et mystifiés.  De même, le discours fasciste de la propagande véhicula une réalité mystifiée qui malgré la censure, fut démentie par la littérature antifasciste. Nous aimerions aborder dans cet exposé un aspect particulier de ce que l’on …


RUSER POUR AVOIR LA VIE SAUVE

Posted On Oct 19 2011 by

Certains personnages makiniens, confrontés aux aléas de l’histoire, se voient obligés à faire un choix existentiel important : mentir afin de continuer à être en vie, ou en liberté. Si nous nous rapportons au narrateur du Requiem pour Est, au protagoniste de La Musique d’une vie ou bien encore au personnage emblématique Volski de La vie d’un homme inconnu, les trois hommes ont opté pour le mensonge, pour le faux-semblant afin de ne pas supporter les répercussions d’un système politique totalitaire dans le cas des deux premiers. Pour le dernier, Volski, il s’agit tout simplement du refus de partager quoi …


« C’EST LUI QUI JOUE LA VERITE. TRICHER L’OBLIGE À MISER L’ESSENTIEL ». L’ILLUSION ET LE JEU CHEZ GIONO ET ARAGON

Posted On Oct 19 2011 by

Les figures de tricheurs, de menteurs, sont occasionnellement liées à l’univers ludique, comme c’est le cas chez Aragonet Giono. Dans ce cadre, elles reflètent une position individualiste, comme Mercadier, dans Les Voyageurs de l’impériale, ou une quête machiavélienne de souveraineté, comme l’artiste dans Les grands chemins. Ces personnages ambigus sont toutefois aussi fascinants ou même pathétiques, et leur rapport à l’illusion se conjugue à un besoin vital de fiction. Plus généralement, leur pratique du jeu est existentielle, et s’accompagne d’une prise volontaire de risque. Les préoccupations financières sont donc bien étrangères à ces joueurs qui mettent en jeu leur vie …


À LA RECHERCHE D’UNE AUTHENTICITÉ IMPOSSIBLE. L’AUTOBIOGRAPHIE ET LES FICTIONNALISATIONS DU RÉEL

Posted On Oct 18 2011 by

Notre propos est ici d’amener en discussion quelques-unes des raisons d’ordre moral, psychologique, philosophique et narratif qui ont déterminé pas mal d’écrivains et de théoriciens à remettre en question le statut purement factuel de l’autobiographie. L’écriture autoréférentielle repose sur une contradiction difficile à surmonter : se proposant de refléter la réalité avec fidélité, elle est contrainte d’avoir recours aux stratégies narratives fictionnelles. La représentation du réel pose bien des problèmes à l’écriture : celle-ci s’avère incapable de le saisir, s’employant, au fond, à le transformer et à l’ordonner afin de le faire entrer dans le moule narratif. Le langage, quant à lui, …


APRÈS TOUT, « CE N’EST QUE DE LA LITTÉRATURE » FEINTISE, MENSONGE, MANIPULATION DANS L’ŒUVRE D’AGOTA KRISTOF

Posted On Oct 18 2011 by

Cahier intime, preuve, mensonge. Trois actes d’écriture ou de parole sont mis en œuvre dans la production romanesque d’Agota Kristof. Dépossédé jusqu’au bout de son rôle de décodeur de sens, le lecteur ne peut alors passer d’une page à l’autre que certain de sa seule désorientation. Celui-ci se retrouve alors « affecté », transformé au niveau de sa conscience, « mué en rescapé de la violence narrative » (Marie Bornand). Dans notre travail, il s’agira d’éclairer les raisons d’un tel constat, tout en faisant référence aux textes et à leur genèse.


VOIX DEGUISEE, RUSE VERBALE ET MIRAGE DES SOURCES DANS QUELQUES ROMANS POPULAIRES ROUMAINS

Posted On Oct 18 2011 by

Le mystificateur aime les allusions, les jeux de mots, l’ambigüité, les glissements des signifiants entre eux, car ils représentent autant de moyens pour tester la perspicacité de ses adversaires. Ce qui l’attire cependant est leur capacité d’évoquer d’autres mondes, à peine perceptibles sous la mince couche d’apparence que nous appelons généralement la « réalité ».En prenant appui sur quelques romans populaires roumains, nous nous proposons d’analyser l’intention des différents personnages mystificateurs à l’intérieur de la communication rusée, sans perdre de vue les motivations de leurs discours. Nous espérons ainsi arriver à des conclusions à même de porter plus de lumière …


« LA MYSTIFICATION VILLON » : RUSE, TROMPERIE ET FICTION DANS LE RECUEIL DES REPUES FRANCHES DE MAISTRE FRANÇOIS VILLON ET DE SES COMPAGNONS (1480-1500)

Posted On Oct 18 2011 by

Il s’agira de montrer ici comment, vingt ans après la disparition de l’auteur Villon, se constitue une légende où l’auteur devient personnage pour apprendre aux compagnons de la misère à obtenir, par la ruse, de la nourriture sans avoir à la payer. Monnaie d’échange, la parole de Villon (le maître de la ruse) et de ses compagnons (disciples de la tromperie) se substitue à « l’escot » et rétribue, par la fiction, les personnages dupés, à qui l’on raconte de véritables fables. Contre le vide alimentaire, la ruse joue comme un excès de langage pour inviter, in fine, le lecteur/spectateur au banquet …


LA RUSE, ULTIME VALEUR DE LA FIN’AMOR ? LE RÔLE DE GUILLEM DE NEVERS DANS FLAMENCA ET D’ELVIRA DANS CASTIA GILOS

Posted On Oct 18 2011 by

Le Roman de Flamenca et Las novas de Castia Gilos sont, plus que toutes les adaptations narratives de la lyrique troubadouresque, étroitement construits autour de la relation triangulaire composée par la Dame, l’amant et le mari jaloux. Dans le Roman, Guillem, chevalier et clerc, maître ès sept arts libéraux et ès arts divinatoires, est le fin amant investi par Amour pour délivrer Flamenca de son mari, Archambaut. Dans Castia Gilos, Elvira, dame à la conduite irréprochable, subit elle aussi la jalousie de son mari, Alphonse de Barbastre, qu’elle punit en faisant de son meilleur chevalier, Bascol de Cotanda, son amant. …