DES AUTRES ET DE SOI-MEME SUR LA SCENE TARDIVIENNE

Posted On Oct 17 2011 by

Sur la scène tardivienne, si l’Autre se fait miroir-repos des tourments de l’homme ou qu’il procure son enfer terrestre (les parents pour Georges et Adrienne de Pénombre et chuchotements, de même que pour le jeune Client de La Galerie, le jaloux Des arbres et des hommes), il lui sert également de masque, incarnant sa projection péjorative, pour mieux se valoriser soi-même (telle le Brillant Partenaire de Monsieur Moi), ou méliorative, en tant que modèle ou « vieux sage » (comme Mario pour Paola ou Le Préposé pour le Client).


SE DECOUVRIR DANS LE MONSTRE : LES RICHARD III DE BENE, CHAURETTE ET CHARTREUX

Posted On Oct 17 2011 by

Dans le Richard III de Shakespeare, les personnages féminins ne sont pas particulièrement intéressants. Réunies en une chorale de lamentations et d’imprécations à l’adresse de Richard, les femmes constituent en quelque sorte l’arrière-plan lyrique de la tragédie. Au contraire, dans les trois réécritures qu’ils proposent dans les années ’70 et ’80 du XXe siècle, Carmelo Bene, Bernard Chartreux et Normand Chaurette leur offrent une identité plus forte, les aident à se démarquer de la chorale. Ce qui surprend dans ce processus de transformation c’est le fait que les reines se constituent en empruntant des éléments, des traits au Richard de …


DE SOI A L’AUTRE INTIME ET EXTIME A LA LUMIERE DE L’ALTERITE

Posted On Oct 17 2011 by

La question de l’intime relève de différentes disciplines puisque c’est à la fois un domaine qui est propre à l’individu stricto-sensu (ce qui renvoie par exemple à la philosophie ou à la psychanalyse) et un domaine qui fait intervenir l’intime de l’autre (ce qui relève du domaine des sciences humaines, psychologie ou anthropologie par exemple). Il faut cependant noter que les systèmes explicatifs globaux – qui nous placent par ailleurs dans une extériorité discutable – sont en fait peu enclins à prendre en considération la subjectivité des acteurs, ce qui place l’intime dans une situation très ambiguë et tend le …


DEPLACEMENT ET AFFIRMATION IDENTITAIRE DANS L’ESPACE DE L’AUTRE. ANALYSE DE DEUX ROMANS D’EXPRESSION FRANCAISE

Posted On Oct 17 2011 by

Le déplacement dans le contexte de la mondialisation est un acte générant des attitudes existentielles et créatives différentes. N’étant jamais vécu de la même manière par les individus, ce déplacement engendre des positions identitaires différentes qui méritent d’être analysées. Notre étude examine la poétique du déplacement spatial dans deux romans d’expression française, écrits par deux romanciers d’origine africaine : Fatou Diome et Kossi Efoui. Cette analyse, ancrée dans la théorie postcoloniale, mettra en évidence les liens entre la poétique de l’espace et l’affirmation identitaire au sein de la diaspora postcoloniale vivant en France.


LA FRANCE: DU MYTHE LITTERAIRE A LA REALITE

Posted On Oct 12 2011 by

Cet article est une partie d’un chapitre plus vaste consacré à des écrivains non-français d’origine mais qui ont été naturalisé français après avoir passé une bonne partie de leur vie en France et ayant adopté le français comme leur langue d’écriture. Notre but est de voir pourquoi la France a séduit tout au long du temps des artistes des milieux les plus divers et des contrées les plus éloignées du monde, de mettre en évidence ce qui fait sa spécificité, son charme unique.


NICOLAS OU LE MIROIR INNOCENT

Posted On Oct 12 2011 by

Le roman Nicolas (2000) de l’écrivain français Dominique Fernandez se propose de mettre en parallèle deux univers : celui du protoganiste, Nicolas, étudiant pétersbourgeois venu à Paris pour finir ses études et celui de son « sponsor », Rachid, fasciné par la personnalité de ce jeune russe. Le livre atteste l’incompatibilité entre les deux dans un topos parisien caractérisé par le libertinage, le refoulement sexuel et l’hypocrisie. Digne continuateur du Prince Muichkine de Dostoïevski, Nicolas incarne l’innocence dans une fin de siècle corrompue qui cherche en vain un salut dans le contact avec l’autre. Son ignorance quant à la complexité …


IDENTITE ET NON IDENTITE DANS LA NOUVELLE FANTASTIQUE DE S. CORINNA BILLE

Posted On Oct 12 2011 by

L’écrivaine romande S. Corinna Bille, connue dans l’espace francophone surtout comme créatrice de nouvelles – situées à un croisement du réel, de l’étrange et du fantastique –, a transposé le problème identitaire des Suisses dans ses écrits, au niveau des personnages appartenant au monde intermédiaire qu’elle envisage. Des présences incertaines, ils sont plutôt des apparitions, des fantômes. Quand nous avons l’impression que les héros ont une constitution plus concrète, l’écrivaine nous fait assister à un effacement soudain ou à un changement radical d’identité par la métamorphose en animaux ou en objets. Une série de questions se posent alors: comment fixer …


LE DEGUISEMENT OU LA QUETE DE L’AUTRE EN SOI-MEME

Posted On Oct 12 2011 by

Se travestir suppose changer la manière d’être d’une personne, afin qu’elle puisse paraître quelqu’un d’autre. Malgré la transformation extérieure subie par le porteur du masque, le déguisement ne cache pourtant que pour révéler. A la différence de la métamorphose, il ne modifie pas de manière fondamentale la structure ou la nature de l’être humain, bien qu’il puisse parfois avoir un puissant impact sur sa personnalité. Dépourvu de son ancien « pouvoir magique et rituel de production de la réalité », il offre plus d’informations sur les intentions du travesti qu’il n’en dissimule.


AU-DELÀ DE CETTE LIMITE VOTRE CORPS N’EST PLUS VALABLE

Posted On Oct 12 2011 by

Philémon et Baucis, épisode attendrissant des Métamorphoses d’Ovide, fait rêver. Ces deux personnages mythologiques perçoivent le temps à travers l’amour. Ils savent épargner cette peine, cette angoisse, cette fatalité : comment être heureux jusqu’au bout, quand le corps nous trahit? Comment changer la couleur du bonheur, de sorte qu’elle soit encore perceptible par nos yeux fatigués? Romain Gary, auteur français du XX-ème siècle, dont le roman – Au-delà de cette limite votre ticket n’est plus valable – est le corpus de mon étude, analyse avec lucidité, humour et ironie extrême, la danse hésitante de l’amour avec l’âge. Lorsque la différence …


ENSEMBLE, AVEC NOS DIFFERENCES. ADAPTABILITE ET PRATIQUES DE CONSTRUCTION DE LA CONVIVIALITE DANS UNE ACTIVITE DE GROUPE

Posted On Oct 12 2011 by

De nos jours, notre capacité d’adaptation est cruciale pour l’acquisition d’un pouvoir quelconque, personnel ou social. En considérant que le niveau de l’interaction sociale est indispensable pour une analyse de l’adaptabilité en contexte, nous développons notre réflexion à partir d’un corpus constitué d’enregistrements audio/vidéo de plusieurs ateliers de chant. Les outils analytiques adoptés sont ceux de l’analyse de conversation d’inspiration ethnométhodologique. La prise en compte de l’autre se fait de diverses façons (par une référence à la troisième personne ou par une adresse directe) et les pratiques de construction d’un rapport avec les autres constituent en même temps des activités …


L’EXHIBITION DU SUJET OU DE L’AUTRE A L’EVITEMENT DE SOI

Posted On Oct 12 2011 by

Si “Scène” est un texte peu connu de Robbe-Grillet, son intérêt n’est pas pour autant secondaire dans la production du nouveau romancier. En effet, il apporte une lecture nouvelle de la construction du sujet de l’écriture dans son œuvre en mettant en action les mécanismes en vigueur lors du processus d’écriture et remet, s’il était nécessaire, à leur place le sujet écrivant et le sujet de la lecture et leur difficulté à se rencontrer. Le sujet de l’écriture s’y donne en spectacle pour être entendu, mais cela est peine perdue. L’autre, le sujet de la lecture, n’est pas à l’écoute …


QUAND LES LEGENDES URBAINES UTILISENT L’AUTRE POUR REAFFIRMER L’IDENTITE DE CEUX QUI LES DIFFUSENT…

Posted On Oct 12 2011 by

En pleine construction européenne, le discours sociopolitique dominant prône la découverte de l’Autre et l’acceptation de sa différence. Or dans notre société multiculturelle où coexistent diverses sous-cultures et communautés, une multitude d’Autres apparaissent sur un même territoire virtuel ou réel. Le refus de s’y identifier permettant à l’individu de s’affirmer en tant qu’entité autosuffisante, il a, notamment, créé les légendes urbaines qui réaffirment ses valeurs et interdits, en désignant une altérité qui ne les partagerait pas. Une analyse sémio-pragmatique de centaine de variantes de légendes nous a ainsi permis de montrer les intentions, l’identité et la relation des sujets-transmetteurs de …


L’IRREVERSIBLE. EPREUVE ET ALTERITE DANS CRAINTE ET TREMBLEMENT DE SÖREN KIERKEGAARD

Posted On Oct 12 2011 by

Dans Crainte et tremblement, où il étudie la figure d’Abraham, Kierkegaard pose la question de l’altérité de manière complexe. Comme dans toute l’œuvre du philosophe danois, l’autre y présente de multiples figures (altérité humaine, altérité divine, etc.). Le sacrifice d’Isaac est présenté comme une épreuve qui décide de l’existence d’Abraham et bouleverse de fond en comble sa relation aux autres. Cette demande, par son contenu même, pose d’emblée la question du retour à soi: que le sacrifice soit accompli ou non, Abraham n’est plus le même que celui qu’il était avant que cette exigence ne lui soit imposée. Le concept …


LE MOI «ALTERE» DANS SOLO DE SAMUEL BECKETT A LA LUMIERE DE NAGARJUNA

Posted On Oct 12 2011 by

Le présent propos vise à rendre manifeste les tentatives de Samuel Beckett d’«altérer » le moi et de donner substance à sa présence fictionnelle au monde, et à les mettre en perspective avec la dialectique ablative et purgative de Nâgârjuna. Ce sage bouddhiste de l’Antiquité indienne prône une voie dite du «milieu», ouverte sept siècles auparavant par Bouddha, selon laquelle il réfute les extrémités de l’existence et de la non-existence en tant qu’elles sont des illusions d’un moi et d’un non-moi. Il désigne ainsi la voie du milieu sous le nom de vacuité de substance propre, laquelle n’est autre que …


SIN RETORNO

Posted On Oct 12 2011 by

En el pensamiento de Emmanuel Lévinas la referencia constante a las figuras de Ulises y Abraham instala dos regimenes especulativos diferenciados. Del uno al otro se tejen las semánticas de lo Mismo y de lo Otro. Si para Lévinas la figura de Ulises resume los lineamientos de la cuestión del “regreso” (le retour) a lo Mismo, la figura de Abraham en cambio, expresa la salida, sin retorno, hacia lo Otro. Una de las nociones que sanciona de manera privilegiada estas dos figuras discursivas es la subjetividad. Si el pensamiento de Lévinas es principalmente una meditación y promoción de lo Otro, …


LA SPECTACULARISATION AUTOBIOGRAPHIQUE

Posted On Oct 12 2011 by

Construite dans la convention du discours monologal, du soliloque ou du discours adressé, l’autobiographie en tant que diction (comme disait Genette) a toujours une dimension spectaculaire. La mise en spectacle est double, car elle concerne aussi bien la représentation scénique du moment présent ou plutôt de la «présentéité» énonciative, qui apparaît dans les récits factuels, que la fonction appellative, qui revêt des formes propres dans l’autobiographie. Il y a donc un double plan de la spectacularisation du protagoniste: le plan représentationnel de son vécu et le plan du positionnement discursif. Les deux effets de lectures sont : l’accès à une …


ASPECTS DE L’ALTERITE DANS LES ECRITS AUTOBIOGRAPHIQUES DE IONESCO

Posted On Oct 12 2011 by

Cet article se propose de présenter, en lignes générales, la question de l’altérité au niveau thématique, dans les écrits autobiographiques ionesciens, à partir de trois types de relation avec l’altérité. Quelques allusions seront faites à l’altérité au niveau textuel.


A FADING SYLLABLE DRIFTING IN MIST”: LEAVING BEHIND OTHERNESS, OR THE LINGUISTIC RECONSTRUCTION OF THE SELF IN EVA FIGE’S AUTOBIOGRAPHICAL WRITING

Posted On Oct 12 2011 by

La découverte de l’œuvre autobiographique d’Eva Figes confronte le lecteur aux notions corrélées d’exil et d’altérité. L’exil est en effet l’expérience traumatique que l’auteur, d’origine allemande et juive, dut subir à l’âge de sept ans, contrainte de quitter Berlin avec ses parents afin d’échapper aux conséquences funestes de la montée du Nazisme. Son nécessaire abandon de la langue allemande au profit de l’anglais, acte tout à la fois d’intégration et d’aliénation, résonne tout au long de son œuvre de fiction à travers l’étrangeté constitutive des personnages, tous voués à une interminable errance identitaire dans un monde dont le déchiffrement par …


L’ECRITURE AUTOBIOGRAPHIQUE CHEZ AUGUSTE COMTE

Posted On Oct 12 2011 by

Auguste Comte regardait sa vie comme un roman. L’autobiographie apparaît alors comme une transformation de la personne en personnage. En nous référant à un roman d’Alfred de Vigny, nous montrons que pour être romanesque notre vie doit dépasser l’altérité primordiale qui altère l’identité de l’homme ordinaire. Le but de l’écriture autobiographique est de retrouver une cohérence possible au sein de l’existence propre.


LECTEUR ET LECTURE DANS L’AUTOBIOGRAPHIE LEIRISIENNE

Posted On Oct 12 2011 by

Notre propos est d’identifier, à partir de l’autobiographie expérimentale pratiquée par Michel Leiris, quelques-uns des problèmes posés par l’écriture et la réception du texte autobiographique moderne. De par son statut générique, l’autobiographie établit avec le lecteur des rapports tout à fait particuliers. L’écrivain se met à nu devant le lecteur, dans l’espoir d’une découverte de soi et d’une catharsis psychologique et esthétique. En même temps, il vise, consciemment ou non, à modeler l’esprit de son public. Ceux qui aiment la littérature autoréférentielle sont poussés par des motivations différentes de celles qui nous amènent à lire des fictions: curiosité, désir d’identification …