LA SPECTACULARISATION AUTOBIOGRAPHIQUE


Posted On Oct 12 2011 by

Construite dans la convention du discours monologal, du soliloque ou du discours adressé, l’autobiographie en tant que diction (comme disait Genette) a toujours une dimension spectaculaire. La mise en spectacle est double, car elle concerne aussi bien la représentation scénique du moment présent ou plutôt de la «présentéité» énonciative, qui apparaît dans les récits factuels, que la fonction appellative, qui revêt des formes propres dans l’autobiographie. Il y a donc un double plan de la spectacularisation du protagoniste: le plan représentationnel de son vécu et le plan du positionnement discursif. Les deux effets de lectures sont : l’accès à une schématisation personnelle qui apparaît au niveau des prédications narratives et l’effet d’une mise en scène qui conduit à la construction d’une identité « spectaculaire » du sujet engagé dans la mise en discours.

Last Updated on: October 13th, 2011 at 9:48 P, by admin


Written by admin