INFLUENCER SANS TROMPER. FEINDRE, MENTIR, MANIPULER FACE À LA PAROLE ARGUMENTÉE


Posted On Oct 20 2011 by

Tout discours suppose, d’une façon ou d’une autre, une certaine forme d’influence que les protagonistes produisent les uns sur les autres. Le locuteur (orateur) peut l’exercer soit en argumentant son point de vue, soit en manipulant son auditeur.

On s’interrogera, dans le présent travail, sur les frontières qu’il faut dresser entre ces deux opérations discursives (argumentation/manipulation), ce qui entraînera une réflexion portant sur la nécessité de respecter une certaine éthique du discours, d’obéir au principe de la sincérité, lequel est censé régir la communication. On va analyser de différentes raisons qui, d’une perspective pragma-linguistique, nous amènent à distinguer entre l’usage des procédés argumentatifs et celui des procédés manipulatoires (y compris des mensonges). Même si elles passent souvent inobservées, entre les deux il y a des différences de substance. L’argumentation se fonde sur le respect de l’autre, alors que la manipulation abaisse l’interlocuteur, tout en le privant de sa liberté de choisir, et lui imposant, par des contraintes spécifiques, une certaine attitude.

 

Last Updated on: October 20th, 2011 at 6:18 P, by admin


Written by admin