MORALE ET AMORAL DANS LES RÉCITS FANTASTIQUES DE S. CORINNA BILLE


Posted On Oct 18 2011 by

S. Corinna Bille, écrivaine romande, s’est distinguée dans la littérature suisse d’expression française et dans la littérature francophone en général surtout en tant qu’auteur de récits fantastiques. L’originalité de son écriture consiste dans la construction d’un univers situé au carrefour du réel, de l’étrange et du fantastique, un univers peuplé de personnages bizarres, sauvages, instinctifs. Le point principal d’attraction pour le lecteur le constitue justement les protagonistes, êtres humains, bêtes ou objets, présences matérielles ou fantomatiques, qui sont tous menés par le désir d’aimer. La plupart des amours que ceux-ci éprouvent et vivent sont particulièrement étranges. Le narcissisme, le désir passionnel, le sadisme, la perversion, l’amour à plus de deux, le mélange entre humain, animal et végétal dans l’acte sexuel sont des variantes exploitées par l’écrivaine valaisanne. On se pose alors une série de questions: quelle est la morale de tels personnages? Peut-on les accuser d’immoralité ou plutôt d’amoralité? Peut-on quand même fixer une certaine morale dans la littérature fantastique ? Ce sont des problèmes à analyser. Les nouvelles et les contes de S. Corinna Bille, en général, charment le lecteur, qui devient en quelque sorte le complice de la narratrice dans la démarche de renverser la morale quotidienne et d’instaurer de l’étrange et de l’ambiguïté dans la réalité.

Last Updated on: October 18th, 2011 at 8:46 P, by admin


Written by admin