LA LITTÉRATURE ORALE AUX FRONTIÈRES DE LA MYSTIFICATION ET DE LA MANIPULATION DANS LES SOCIÉTÉS TRADITIONNELLES AU GABON


Posted On Oct 20 2011 by

La littérature orale est un mode d’expression fondé sur l’usage de la parole. Cette dernière se décline non seulement comme un outil de communication, mais aussi comme un mode d’action. Aussi parlons-nous pour agir. Ceci parfois, dans le but de mystifier et de manipuler, quel que soit le type de parole. Dans la littérature orale auGabon, on distingue bien la parole ordinaire de la parole sacrée. En effet, ces textes qui parfois ne sont pas dits « n’importe où, à n’importe quel moment et par n’importe qui », obéissent à un mécanisme de savoirs. Celui-ci est transmis de génération en génération pour maintenir les individus dans une forme d’identité communautaire. Procédé typique de manipulation pédagogique qui conditionne la masse : « Les théories de la manipulation accordent une large place aux conditions qui sont nécessaires à la réalisation. La préparation d’une cible est généralement admise afin d’obtenir le comportement souhaité ».

Les textes oraux, dans la société traditionnelle gabonaise, façonnent le comportement de la communauté à la manière des sociétés secrètes. A cet effet, les paroles mythiques, légendaires, initiatiques et autres, nous amènent à voir comment le discours traditionnel peut revêtir un caractère manipulateur et mystificateur. Le conditionnement pour une identité collective serait la célébration d’une mise en demeure du « libre arbitre » pour garantir la fidélité du groupe à la tradition. Avec la transcription des textes de la tradition orale, le mimétisme ou l’influence se présente comme le nouvel aspect de la manipulation du discours littéraire.

Last Updated on: October 20th, 2011 at 5:57 P, by admin


Written by admin