APRÈS TOUT, « CE N’EST QUE DE LA LITTÉRATURE » FEINTISE, MENSONGE, MANIPULATION DANS L’ŒUVRE D’AGOTA KRISTOF


Posted On Oct 18 2011 by

Cahier intime, preuve, mensonge. Trois actes d’écriture ou de parole sont mis en œuvre dans la production romanesque d’Agota Kristof. Dépossédé jusqu’au bout de son rôle de décodeur de sens, le lecteur ne peut alors passer d’une page à l’autre que certain de sa seule désorientation. Celui-ci se retrouve alors « affecté », transformé au niveau de sa conscience, « mué en rescapé de la violence narrative » (Marie Bornand). Dans notre travail, il s’agira d’éclairer les raisons d’un tel constat, tout en faisant référence aux textes et à leur genèse.

Last Updated on: October 18th, 2011 at 1:06 P, by admin


Written by admin