L’IRREVERSIBLE. EPREUVE ET ALTERITE DANS CRAINTE ET TREMBLEMENT DE SÖREN KIERKEGAARD


Posted On Oct 12 2011 by

Dans Crainte et tremblement, où il étudie la figure d’Abraham, Kierkegaard pose la question de l’altérité de manière complexe. Comme dans toute l’œuvre du philosophe danois, l’autre y présente de multiples figures (altérité humaine, altérité divine, etc.). Le sacrifice d’Isaac est présenté comme une épreuve qui décide de l’existence d’Abraham et bouleverse de fond en comble sa relation aux autres. Cette demande, par son contenu même, pose d’emblée la question du retour à soi: que le sacrifice soit accompli ou non, Abraham n’est plus le même que celui qu’il était avant que cette exigence ne lui soit imposée. Le concept d’épreuve permet de mettre en relief l’entrelacs des relations entre l’un (Abraham) et les autres (Dieu, Isaac). Il s’agira donc de comprendre que la rencontre avec une altérité radicale ne nous laisse jamais indemne ni inchangé. L’altérité s’introduit dans l’identité elle-même (ce que montre le concept de répétition) et le soi vers lequel il faut faire retour est un soi différencié, définitivement, par Dieu.

Last Updated on: October 13th, 2011 at 9:48 P, by admin


Written by admin