HOMO LUDENS: L’ « ANARCHIE » D’UN JE(U) POLYPHONIQUE. DU RITUEL AUX POÉTIQUES THÉÂTRALES DU XXe SIÈCLE


Posted On Oct 18 2011 by

Est-ce possible de dégager un modèle transculturel – pour ainsi dire – de la représentation dramatique? C’est-à-dire l’un qui peut rendre compte du jeu rituel et, à la fois, du jeu théâtral à la lettre. Je pense que le concept de polyphonie est à même d’ y contribuer. On peut s’en servir dans l’analyse du mécanisme discursif de la représentation. Il s’ y avère utile à la description des instances discursives ou d’un jeu de(s) «je» qu’elles comportent. On cherche à traiter d’ une manière homogène autant que possible un ensemble de faits assez riche, voire hétéroclite, qui a trait à la représentation dramatique, soit qu’ elle monte sur les planches d’ un théâtre ou bien, qu’ elle se confine dans l’ espace du culte et du rituel. Grâce aux rôles discursifs qu’il suppose, le concept de polyphonie peut rendre compte de cette dialectique particulière de l’identification et de la « distanciation », dans le théâtre et dans le rituel aussi.

Last Updated on: October 18th, 2011 at 8:29 P, by admin


Written by admin