ANDRE GIDE ET LES ILLUSIONS DU JEU ANTIFASCISTE


Posted On Oct 17 2011 by

L’antifascisme est un « jeu » inventé par les communistes à l’aube de la seconde guerre mondiale pour leurrer l’Occident et éloigner l’attention de l’opinion publique de la famine et des atrocités commises par le régime totalitaire de Staline. Malgré leurs péchés, les communistes ont réussi à attirer vers leur cause des militants authentiques, des individus remarquables, parmi les plus brillants de leur génération. Motivés par la menace fasciste et convaincus d’avoir bien choisi leur chemin, les sympathisants ont été cependant les victimes innocentes d’un régime dont le but principal était de créer une illusion pour s’en nourrir ensuite. Certains d’entre eux, tels André Gide, ont eu le courage de regarder derrière le voile tissu par la propagande pour dénoncer le masque.

En prenant appui sur le cas d’un fameux compagnon de route- André Gide- notre travail se propose d’étudier les raisons qui se trouvent à l’origine de la fascination ou du désespoir engendrés par le communisme en Occident.

Last Updated on: October 17th, 2011 at 9:21 P, by admin


Written by admin