DE SOI A L’AUTRE INTIME ET EXTIME A LA LUMIERE DE L’ALTERITE


Posted On Oct 17 2011 by

La question de l’intime relève de différentes disciplines puisque c’est à la fois un domaine qui est propre à l’individu stricto-sensu (ce qui renvoie par exemple à la philosophie ou à la psychanalyse) et un domaine qui fait intervenir l’intime de l’autre (ce qui relève du domaine des sciences humaines, psychologie ou anthropologie par exemple). Il faut cependant noter que les systèmes explicatifs globaux – qui nous placent par ailleurs dans une extériorité discutable – sont en fait peu enclins à prendre en considération la subjectivité des acteurs, ce qui place l’intime dans une situation très ambiguë et tend le plus souvent à aligner sa prise en compte sur des entités socio-politiquement construites telles la classe sociale, l’ethnie ou la nation. En effet, toute forme de communalisation du lien politique vise à construire un sentiment subjectif d’appartenance à une même communauté dans lequel le soi sans doute à la fois acteur et victime.

Last Updated on: October 17th, 2011 at 12:10 P, by admin


Written by admin