L’ACTE DE MANGER SOUS LE SIGNE DE L’ÉTHIQUE POPULAIRE. ÉTUDE ETHNOLINGUISTIQUE


Posted On Oct 18 2011 by

La place fondamentale que la nourriture occupe dans l’existence de l’être humain est toujours illustrée au niveau de la langue. Le discours du manger prouve le fait que l’alimentation est fortement encrée dans la culture, porteuse d’un très fort repère identitaire. On peut la considérer comme signe du statut ethnique, régional, religieux, d’âge, de sexe, mais surtout du statut socio-économique, qui particularise cultures et pays, régions ou individus.

Dans ce contexte on va proposer une étude des expressions figées du roumain au niveau desquelles les pratiques alimentaires ont laissé des traces profondes. La survie de ces syntagmes, que notre imaginaire garde encore, fait revivre un monde où l’acte du manger engendrait des comportements soumis à une certaine éthique sociale en fonction de laquelle l’individu organisait son monde.

Last Updated on: October 18th, 2011 at 12:21 P, by admin


Written by admin