DE LA RELATION IMAGE/PENSÉE À L’IDENTITÉ DE LA PENSÉE VISUELLE

Posted On Nov 11 2015 by

Antonin Artaud, avec son Théâtre de la Cruauté, propose un retour à l’origine de l’homme et de la culture où se trouve le lien entre vie et art. L’art et la vie ne doivent pas être séparés, car ils forment une unité. Artaud explique cette unité à travers l’image totale de l’homme hiéroglyphe : un corps qui n’est plus le corps humain entendu par ses fonctions organiques, mais un corps prêt à devenir signe, à devenir tout communicationnel. Le théâtre est le lieu où l’homme hiéroglyphe peut se transformer en signe et contaminer le public. Le spectateur est touché et bouleversé …


HYPOSTASES DU CORPS SUR LA SCENE TARDIVIENNE

Posted On Nov 11 2015 by

Que le théâtre soit inconcevable en l’absence d’un comédien, c’était une réalité indiscutable jusque dans les années cinquante. Responsable de l’incarnation du personnage, le corps du comédien était tantôt simple support du discours dramatique, de la parole théâtrale, tantôt lieu d’exhibition ou au contraire d’occultation de la chair. Plus ou moins fidèle aux didascalies, mimétisant le réel (théâtre naturaliste) ou par contre dépouillé du vivant pour acquérir les attributs de la marionnette (dans la mise en scène symboliste), le corps a toujours été un espace du travail spectaculaire en lien avec celui portant sur la parole. Eu égard à la …


SYMBOLISME, MORT ET SACRIFICE DANS LA PERFORMANCE FÉMINISTE D’AMÉRIQUE LATINE

Posted On Nov 11 2015 by

L’article aborde des exemples de l’état de transformation symbolique, de représentation et de désacralisation en référant à certains artistes de l’art performance contemporain, notamment : Rocio Boliver, alias la Congelada de Uva (Mexique), et Ana Mendieta (Mexique). Nous nous intéresserons, plus particulièrement, à l’utilisation de la mort réelle et au simulacre de rituel funéraire chez ces performeures féministes de deux époques différentes (années 1970-1980 pour Mendieta et années 2000 pour Boliver). Nous proposons l’étude de la performativité dans l’art action féministe et ses tentatives de contournement du corps-image imposé par la société. Nous nous intéressons donc aux réalisations artistiques performatives et …


LE CORPS COMME OBJET DE CONSOMMATION : LE TATOUAGE

Posted On Nov 11 2015 by

Le tatouage est un art qui se pratique depuis plusieurs milliers d’années partout dans le monde. Des momies datant du IIIème et du IVème siècle avant J.C. ont été retrouvées, tatouées sur les bras, les jambes et le dos, des femmes d’ailleurs. Les Bretons étaient décrits comme étant tatoués dans les divers récits de conquêtes de Jules César. C’est la religion, autour du VIIème siècle, qui mettra un terme à ces pratiques considérées comme païennes, lui donnant une image si négative qu’elles finiront par disparaître complètement. Ce n’est qu’au XIVème siècle que le tatouage fera de nouveau son apparition sur …


L’IMAGINAIRE DE LA GREFFE. REPARER LES VIVANTS DE MAYLIS DE KERANGAL, MYGALE DE THIERRY JONQUET, LA PIEL QUE HABITO DE PEDRO ALMODOVAR

Posted On Nov 11 2015 by

La médecine scientifique est devenue, dans les cultures occidentales, un domaine fortement valorisé, socialement tout autant que symboliquement. Incarnation revendiquée d’une rationalité solide, elle n’en reste pas moins empreinte d’une dimension mythique qui en modèle ses représentations, par exemple dans la publicité, la littérature ou les arts. Selon nous, cette attention portée à la médecine scientifique révèle l’importance de l’imaginaire scientifique et technique – technoscientifique – dans notre culture. En particulier, les transformations du corps humain, rendues possibles par le développement toujours croissant des nouvelles techniques, hantent les œuvres contemporaines. Néanmoins, les représentations des interventions médicales (chirurgicales) sur le corps …


REPRÉSENTATIONS TEXTUELLES DE L’HERMAPHRODITE

Posted On Nov 11 2015 by

Le but de cet article est de rendre visible le défi que l’intersexualité pose à la représentation. Nous analyserons les mémoires d’Herculine Barbin – une personne intersexuée qui a vécu à Paris au XIXe siècle. Nous le mettrons dans le contexte de l’histoire de la monstruosité, de la pathologie et de la normalité dont le développement a marqué les XVIIIe et XIXe siècles. De plus, nous choisirons la représentation du corps ambigu par les planches de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert et les photographies de Felix Nadar. Les images et leurs descriptions ensemble créent une sorte d’ekphrasis médicale où l’image …


UNE ANAMORPHOSE REVELEE PAR LE LANGAGE DES DOIGTS CHEZ SIMON VOUET

Posted On Nov 11 2015 by

Il est admis que la catoptromancie recoupe toutes les techniques de divination à partir de surfaces réfléchissantes. Or en 1638, dans sa Perspective curieuse, Jean-François Nicéron regrette que les effets prodigieux de la catoptrique puissent être abusivement employés dans le cadre de telles pratiques. Reposant sur des principes mathématiques de mise en perspective, cet art illusionniste s’applique à donner sens à une représentation informe afin de reconstruire l’image dénaturée de celle-ci, à l’aide d’un reflet fantomatique. Lorsqu’à la fin de son séjour italien, au milieu des années 1620, Simon Vouet exécute un dessin à la sanguine représentant un appareil catoptrique, …


LES SYMBOLES DES OBJETS DU CULTE ET DES VÊTEMENTS LITURGIQUES DU RITE LATIN CATHOLIQUE

Posted On Nov 11 2015 by

Les vêtements sacerdotaux des prêtres, qui étaient à l’origine des habits ordinaires, ainsi que les objets de culte sont devenus de puissants symboles. D’une part, nous allons essayer de les présenter, en relèvant leurs rôles dans l’église catholique et leurs significations. D’autre part, nous montrerons l’emploi des couleurs prescrites liées au temps liturgique ou à la fête célébrée. Enfin, les habits seront décrits conforme conformément à la liturgie, selon les normes du concile du Vatican II. Pour les références aux livres bibliques, nous allons adopter La Bible de Jérusalem.


POUR UNE RESSEMBLANCE EN-DEÇA DES RESSEMBLANCES

Posted On Nov 11 2015 by

Blanchot, d’un côté, et Magritte et de Chirico, d’un autre côté, comme espaces intermédiaires connectés dans un rapport d’interaction, sont nos prétextes pour une approche de la Ressemblance indifférente aux ressemblances, une ressemblance entraînée par l’impératif de la connexion et entraînant un réseau de connexions à l’intérieur duquel Blanchot, Magritte et de Chirico comme nœuds deviennent semblables.


LA LUMIÈRE DE L’OBSCURITÉ ET LA VÉRITÉ DE LA NUDITÉ. QUELQUES FIGURES DE L’IMAGINAIRE DE L’EXCÈS DE GEORGES BATAILLE

Posted On Nov 11 2015 by

L’univers littéraire de Georges Bataille se fonde sur la négation qui est dérivée de la mort nietzschéenne de Dieu et de l’incertitude corrélative. Celle-ci signifie la décomposition de la subjectivité de l’homme. Afin de les dépasser, Bataille tente d’atteindre par ses fictions littéraires une subversion carnavalesque de la réalité, une extériorisation des fantasmes et de trouver de nouvelles formes de la transcendance. Il désigne cette transcendance comme expérience intérieure qui est réalisable par l’intermédiaire de l’excès et de la sexualité. Vu ce principe spécifique de la pensée et du positionnement de ses narrations à la limite de la névrose, l’œuvre …


L’IMAGE DU GENTILHOMME SELON ANNE CUNÉO: UN TRAJET TRANSCULTUREL D’INDIVIDUATION

Posted On Nov 11 2015 by

Anne Cunéo est une auteure suisse, avec de l’expérience dans la cinématographie et la télévision. Le livre qui a consacré son talent de romancière est Le trajet d’une rivière (1993), une œuvre séduisante qui permet au lecteur de découvrir dans la personnalité de Francis Tregian une image stéréotypée de l’humaniste de la Renaissance. Inspiré de la réalité, ce personnage étonne par sa vie construite loin des conventions, sous la forme d’un long exil. Il aspire à une liberté de conscience qu’il réussit à retrouver uniquement dans sa passion pour la musique. Anne Cunéo parsème alors le roman d’images musicales intérieurement …


MYTHE ET EXPÉRIENCE PERSONNELLE CHEZ EUGÈNE IONESCO

Posted On Nov 11 2015 by

L’exercice de l’écriture a conduit Ionesco vers la découverte de sa nature, de son humanité et vers l’acceptation de sa ressemblance aux autres : « En exprimant mes obsessions fondamentales, j’exprime ma plus profonde humanité, je rejoins tout le monde spontanément au-delà de toutes les barrières des castes et psychologies diverses » (Notes et Contre-Notes). La quête de soi-même est, au fait, une tentative d’élucider le mystère de la vie et de la mort, ce qui mène à la fusion de l’expérience personnelle et du mythe. Encore et toujours en quête de son identité, Ionesco espère trouver en soi-même « une permanence humaine, une …


LE RÊVE ÉCRIT SUR PELLICULE : LA VOIX DE LA LUNE DE FEDERICO FELLINI ET LE POÈME DES LUNATIQUES DE ERMANNO CAVAZZONI

Posted On Nov 11 2015 by

Nous avions interviewé Ermanno Cavazzoni et quand on a défini le film La voce della luna de Federico Fellini comme une adaptation de son roman, Le poème des lunatiques, l’écrivain a hésité à en donner une définition nette. Cet « éloge de la folie » peut être défini comme le résultat d’une collaboration intense entre les deux artistes qui depuis le premier instant se sont très bien entendus. Tout comme dans le processus onirique, Fellini développe toutes les images proposées par le livre. Certaines scènes, par exemple la capture de la lune, sont les résultats des conversations entre Fellini et Cavazzoni. Pour …


MANIFESTATIONS DE L’ICONICITÉ ET LEUR APPORT À LA PERSUASION PUBLICITAIRE

Posted On Nov 10 2015 by

A chaque pas, dans tous les champs de la vie sociale on rencontre des signes iconiques. Leur statut est constamment discuté par les sémioticiens (Eco, Sonneson, Fontanille, etc.) ; les discussions sont continuellement raffinées par les utilisations que les membres de la société donnent aux signes en cause, toujours plus nuancées, plus imprévisibles. La publicité, qui les exploite assidûment, montre que des changements infimes dans leur construction peuvent déterminer des variations importantes des contenus véhiculés. Ugo Volli est l’un des premiers à avoir lancé l’idée d’une échelle d’iconicité (l’idée est vive – par exemple, le Groupe μ, Scott McCloud s’en sont …


L’IMAGINAIRE D’UNE VILLE : POUVOIR DES IMAGES, POUVOIR DES NOTIONS

Posted On Nov 10 2015 by

Cette recherche se propose d’étudier le pouvoir des images et des représentations, ainsi que celui des notions véhiculées à travers les discours textuel et iconographique. La ville du Caire offre à ce sujet un exemple riche à analyser. Jouissant d’une histoire millénaire, celle-ci occupe une place de choix dans l’imaginaire collectif. À partir de quatre images et de deux notions, l’analyse tentera de mieux saisir les rapports entre le réel et l’illusoire, et la manière dont on construit de nouvelles représentations de la ville, représentations liées au contexte du moment. Ces dernières revêtent une importance capitale puisqu’elles ne se contentent …


LA PUISSANCE DE L’IMAGE DANS LA CULTURE POSTMODERNE

Posted On Nov 10 2015 by

L’image est devenue un concept indispensable pour les disciplines qui étudient les manifestations et les traits définitoires de la culture postmoderne. L’image joue un rôle crucial dans le processus de la connaissance et dans la vie mentale de l’homme, et aussi dans l’univers créé par l’homme, à partir des beaux-arts jusqu’à la télévision et les ordinateurs. La puissance croissante des images doit être liée à la transition de la culture écrite moderne vers une « civilisation de l’image », où prévalent l’audiovisuel, les industries culturelles et le complexe entier appelé la culture média. Les principaux sujets que nous avons abordés dans cette …


DE LA MULTIPLICATION DES IMAGES ET DES MEDIAS

Posted On Nov 10 2015 by

Bien des recherches ont été réalisées pour expliquer de toutes les manières possibles notre relation aux images. Mais si les explications jusqu’à aujourd’hui proposées étaient incomplètes ? Serait-il possible que notre rapport aux images ne soit pas en lien avec leur contenu ? Serait-il possible que cette présence abondante soit en relation directe avec la structure même de nos inconscients ? Nous répondrons, entre autres, au paradoxe de l’universalisation des médias, qui se répandent dans des pays de cultures différentes. En effet, en tout premier lieu il convient de contextualiser les origines de la multiplication des images. En nous reposant sur l’approche phénoménologique …


NATURE CONTRE CULTURE : COMMENT LE POUVOIR INTERPRÈTE-T-IL SON HISTOIRE ?

Posted On Nov 10 2015 by

L’analyse des images de la tragédie du « 11 Septembre » produite et manifestée dans l’effondrement des Tours du World Trade Center va constituer le point de départ d’une réflexion sur l’articulation des mécanismes symboliques de l’imaginaire politique de la société capitaliste. Il y sera questionné la valeur symbolique des différents éléments du « décor », isolés tout d’abord les uns des autres, et par la suite associés, au travers d’une grille de lecture proposée par un type de récits mythologiques inscrit dans la tradition indo-européenne (et plus particulièrement judéo-chrétienne), à la genèse de notre civilisation. Nous prendrons ainsi comme récits référents ceux de …


L’ESPACE DE LA LECTURE : PRATIQUES SOCIALES ET REPRÉSENTATIONS LITTÉRAIRES

Posted On Nov 10 2015 by

Une étude des pratiques de lecture suppose nécessairement une étude des contextes spatio-temporels de l’acte de lire et des lieux de conservation des livres, car le parcours de tout lecteur se déploie dans la durée, étant jalonné de temps et de lieux significatifs. En suivant l’évolution historique de la société et ses reflets littéraires, nous nous proposons ici de déceler quelques-uns des enjeux et des significations des lieux de lecture et des bibliothèques.


IMAGES ET IMAGINAIRE. LE TOUR DE FRANCE DES COMPAGNONS

Posted On Nov 10 2015 by

Cet article traduit en phrases, étayées par des extraits de textes, le contenu d’une trentaine d’images et schémas explicatifs présentés lors du colloque « Image, imaginaire, représentation ». Mon but est de montrer que la réalité, perçue à travers les deux catégories du temps et de l’espace, peut être modélisée sous différentes représentations. À partir des figures géométriques – le carré et le cercle – qui permettent indifféremment de passer d’une représentation spatiale du temps à une représentation temporelle de l’espace, sont évoqués des rites religieux, des processions amphidromiques, et des rites profanes, le tour de France des compagnons. Les orientations imaginaires …


L’IMAGINAIRE CARTOGRAPHIQUE À l’ÉPREUVE DE L’ART

Posted On Nov 10 2015 by

La carte géographique a toujours su fasciner les artistes. Au fil du temps, les frontières distinguant la carte de l’œuvre figurative sont devenues si minces que l’on ne les discerne plus réellement, en particulier lorsque des artistes du XXème siècle ont entrepris d’employer la carte soit pour documenter le réel qu’ils visaient à figurer, soit pour ses motifs esthétiques intrinsèques. Or ce même XXème siècle est aussi celui qui voit succéder à une logique de l’histoire une logique de la spatialité et des territoires. C’est pourquoi l’avènement d’un monde fait de flux et de connexions rend nécessaire l’adoption non tant …


PORTRAITS ÉPIGRAPHIQUES DES FEMMES DE L’AFRIQUE ROMAINE LA RHÉTORIQUE DE LA PIERRE

Posted On Nov 10 2015 by

L’épigraphie est un moyen de transmission privilégié dans l’Empire romain. Les inscriptions renseignent notamment les contemporains sur les acteurs sociaux-économiques locaux et sur les politiques menées au niveau de la cité, de la province ou de l’Empire. L’examen de la documentation de l’Afrique romaine montre que la représentation épigraphique des femmes diffuse un modèle de vie féminin qui s’appuie sur des valeurs civiques, sociales et culturelles. La difficulté pour l’historien est d’évaluer la distorsion entre les portraits inscrits sur un support pérenne, et la réalité dont les traces objectives sont inexistantes ou minimes. Or, d’un point de vue de l’histoire …


LES IMAGES PRODUITES PAR LES ARCHITECTES LORS DE LA CONCEPTION : QUELLE PLACE LAISSÉE À L’IMAGINAIRE ?

Posted On Nov 10 2015 by

Pendant la phase de conception, l’architecte est amené à produire des images pour donner forme à son projet et le communiquer. Nous verrons quelle place est laissée à l’imaginaire au travers des représentations produites par deux architectes internationaux en fonction des outils utilisés et quelles en sont les conséquences sur la manière dont elles sont reçues et interprétées. La mise en parallèle de deux pratiques est intéressante car un sens différent est donné aux images : tandis que Peter Zumthor utilise le fusain pour susciter « le désir de la présence réelle » en laissant le spectateur « pénétrer avec [son] imagination » (Zumthor, 2008 : …


L’IMAGINAIRE LINGUISTIQUE ET CULTUREL DES LIVRES-SCULPTURES DE GEORGIA RUSSELL

Posted On Nov 10 2015 by

Dans l’œuvre de l’artiste écossaise Georgia Russell, la présence de l’écrit marque une attirance pour la puissance évocatrice du terme. Depuis son arrivée en France où elle dut se confronter à l’emploi d’une langue étrangère, l’artiste utilise le livre comme médium et sa technique de découpe s’approprie des supports variés, généralement textuels, connus de tous. Il s’agit de romans, de couvertures d’ouvrages ou de journaux, de dictionnaires de langues etc., où les découpes au scalpel mettent en exergue certains termes tout en en oblitérant d’autres. Cet attachement au mot l’amène à créer des raccourcis visuels qui évoquent les approches oniriques …


L’EMPREINTE DISCURSIVE DE LA CORPORALITÉ

Posted On Nov 10 2015 by

Dans l’échange verbal, de même que dans tout discours, le locuteur emploie une série de techniques censées montrer quelque chose de lui-même, en projetant ainsi, discursivement, une certaine image à travers laquelle la corporalité devient significative. À partir du rôle du corps dans la conception traditionnelle de l’ethos, en passant par la microsociologie (E. Goffman) et la polyphonie (O. Ducrot), en examinant aussi les concepts de ton, corporalité, voix ou vocalité, à la suite de D. Maingueneau, on se proposera, dans le présent travail, de scruter quelques-uns des enjeux discursifs de l’imaginaire corporel dans une perspective pragma-linguistique.


LE FRANÇAIS, LE CREOLE ET L’ANGLAIS AUX SEYCHELLES

Posted On Nov 10 2015 by

La communication présente les résultats de notre enquête réalisée en 2013 aux Seychelles. Il en résulte que le gouvernement seychellois privilège l’anglais aux dépens du français bien que la population locale parle le créole seychellois dans une proportion de 95 % et se sent plus près du français que de l’anglais. Le français est en recul. Pour le gouvernement, l’anglais est la première langue du pays, suivie du créole puis du français. Pour les Seychellois, c’est le créole qui constitue la première langue suivie de l’anglais puis du français. Le bilinguisme créole-anglais est beaucoup plus fréquent que le bilinguisme créole-français. …


IMAGINAIRE(S) DU CORPS DANS LE MONACHISME ORTHODOXE

Posted On Nov 10 2015 by

Nous nous proposons d’étudier dans ce travail les marques discursives de quelques imaginaires qui fonctionnent à l’égard du corps, de son rôle, de ses efforts et de son ascèse, dans le monachisme orthodoxe. Nous ferons référence surtout à un livre de spiritualité monastique rédigé par le père archimandrite Placide Deseille, intitulé Le monachisme orthodoxe (Deseille, 2013), en essayant d’analyser le lexique qui rend compte de la construction (discursive) et du fonctionnement d’un imaginaire « normatif » à l’égard du corps, « prescrit » avec beaucoup de discrétion par les Pères de l’Églises et quelques auteurs monastiques s’étant exprimés sur la signification et le rôle …