PORTRAITS ÉPIGRAPHIQUES DES FEMMES DE L’AFRIQUE ROMAINE LA RHÉTORIQUE DE LA PIERRE


Posted On Nov 10 2015 by

L’épigraphie est un moyen de transmission privilégié dans l’Empire romain. Les inscriptions renseignent notamment les contemporains sur les acteurs sociaux-économiques locaux et sur les politiques menées au niveau de la cité, de la province ou de l’Empire. L’examen de la documentation de l’Afrique romaine montre que la représentation épigraphique des femmes diffuse un modèle de vie féminin qui s’appuie sur des valeurs civiques, sociales et culturelles. La difficulté pour l’historien est d’évaluer la distorsion entre les portraits inscrits sur un support pérenne, et la réalité dont les traces objectives sont inexistantes ou minimes. Or, d’un point de vue de l’histoire des mentalités, peu importe l’exacte réalité du modèle, du moment que la communauté le tient pour vrai : l’image épigraphique fonctionne dans et par l’imaginaire collectif. Explorer les représentations épigraphiques féminines permet ainsi de s’interroger sur le rapport qu’entretiennent les inscriptions avec la réalité et avec l’imaginaire civique romain mais aussi d’évaluer le rôle des femmes sur la scène politique locale.

Last Updated on: November 10th, 2015 at 10:31 P, by admin


Written by admin