PORTRAIT DE L’ECRIVAIN DE SCIENCE-FICTION EN CONTEUR


Posted On Jul 18 2014 by

La science-fiction a souvent été considérée comme une littérature d’idées. Ce discours qui visait à revaloriser une littérature sous-estimée par la critique a eu son utilité historiquement mais il convient aujourd’hui de le dépasser pour réfléchir de manière plus profonde sur la nature de la science-fiction et sur son fonctionnement. Nous nous proposons de définir la science-fiction comme une littérature d’images dont le fonctionnement même repose sur les possibilités du récit. C’est ainsi comme conteurs que nous souhaiterions aborder quelques auteurs de science-fiction français qui, de manière diverse, travaillent la matière fictionnelle en mettant en valeur le récit. Au plaisir de l’auteur à déployer un système complexe au sein d’une narration répond le plaisir du lecteur de découvrir ce système et d’en sortir émerveillé ou étonné, heureuse victime d’un effet que les critiques anglo-saxons du genre ont appelé le « sense of wonder ». Par ce biais nous tenterons donc d’aborder quelques textes de Gérard Klein, Pierre Bordage et Ayerdhal et Jean-Claude Dunyach.

Last Updated on: July 18th, 2014 at 8:19 P, by admin


Written by admin