LES PLAISIRS DE LA TRAGEDIE DANS BAJAZET DE JEAN RACINE


Posted On Jul 18 2014 by

L’une des tragédies les plus remarquables créées parJean Racine, c’est Bajazet, inspirée directement d’une histoire sanglante vécue dans le sérail ottoman à l’époque d’Amurat, Sultan de l’Empire ottoman de 1623 à 1640. Compte tenu de l’année 1672 qui est marquée comme date de parution de cette tragédie, elle met en scène une histoire très « fraîche » par rapport à celles exploitées dans les tragédies classiques. D’ailleurs, l’auteur remarquait, dans la première préface de la pièce : « Quoique le sujet de cette tragédie ne soit encore dans aucune histoire imprimée, il est pourtant très véritable. C’est une aventure arrivée dans le sérail, il n’y a pas plus de trente ans… ». Le succès et la qualité littéraire et dramatique de Bajazet sont unanimement admis par les critiques aussi bien antérieurs que contemporains. Notre travail n’a donc pas pour objectif d’apporter de nouveaux éléments de jugements en matière, c’est plutôt de s’efforcer de montrer comment et dans quelles mesures ce dramaturge occidental a pu créer un discours dramatique à travers les récits et les images issus d’un monde plus ou moins clos, celui du sérail ottoman. En parlant de la tragédie racinienne, Jean-Philippe Grosperrin souligne qu’ « elle vise à muer les passions en un spectacle délectable, alliant limpidité formelle et équivoque. » C’est vrai aussi pour Bajazet qui présente tant d’images et paroles délectables à la plume d’un dramaturge classique.

Last Updated on: July 18th, 2014 at 8:18 P, by admin


Written by admin