LE SILENCE DE LA PEINTURE, L’AUTRE LANGAGE DE IONESCO


Posted On Jul 18 2014 by

Vers les années 1980, Ionesco commence à s’éloigner du théâtre, en quête d’un autre langage qui puisse mieux traduire les images nées de son imagination ou de son inconscient. Conscient du danger de devenir prisonnier de ses propres clichés, Ionesco fait de la peinture son activité de prédilection, essentielle pour son parcours intérieur et spirituel. Sans avoir jamais réellement abandonné l’écriture, Ionesco trouve dans la peinture une expression neuve, mais qui se transforme, petit à petit, dans un système d’expression équivalent, elle n’est qu’une échappatoire provisoire aux mots et aux maux. L’écriture et la peinture ont constitué pour Ionesco des voies d’accès à la vérité cachée derrière la réalité, au monde pur, au monde de lumière, au paradis de l’enfance.

Last Updated on: July 18th, 2014 at 10:44 P, by admin


Written by admin