EFFACEMENT ÉNONCIATIF ET REPRÉSENTATION BIAISÉE DE SOI DANS LE DISCOURS


Posted On Jul 18 2014 by

L’effacement énonciatif suppose l’existence d’une série de procédés linguistiques et discursifs dont un locuteur se sert afin de donner l’impression qu’il se retire de l’énonciation, en dissimulant les marques de sa présence et de la source énonciative. On a ainsi l’impression que le discours s’impose de l’extérieur et que le locuteur n’en est que le témoin. La littérature, notamment à travers l’emploi du style indirect libre, s’en sert avec des fins stylistiques et pragmatiques redoutables : les sources de l’énonciation, une fois gommées, déterminent la dissolution de la responsabilité, la perte de repères, la modification du point de vue du locuteur citant. 

On examinera, dans le présent travail, quelques conséquences que l’effacement énonciatif entraîne dans la « désinscription » de la subjectivité, plus précisément, la manière dans laquelle l’absence du « je » devient une présence en creux.  

Last Updated on: July 18th, 2014 at 10:46 P, by admin


Written by admin